Si les wc manuels ne sont pas dignes de confiance, reste la solution à l'ancienne...

Nautisme 16 juillet 2018

Comment déboucher les WC marins, bête noire des plaisanciers

[lundi conseil]

Les toilettes bouchées des bateaux sont le cauchemars des plaisanciers. Peu de conseils existent sur les forums. Nous les avons recensés

Tous les plaisanciers ont été confrontés à ce supplice: plonger les mains dans les tuyaux bouchés des toilettes du bateau plutôt que dans l’eau turquoise de la crique. On avait pourtant répété le mot d’ordre: « Pas de papier dans les toilettes du bateau », « Doucement sur la pompe » et « Pomper 20 fois pour bien vider le tuyau ». Cela n’a pas suffit. Et quand c’est bouché, pas le choix, il faut mettre les mains dans le cambouis. Objectif: démonter, déboucher, remonter.

Comble de la baraka, généralement ces canalisations se trouvent soigneusement nichées derrière les panneaux et prodigieusement serrées sur la vanne. Du coup, l’accès aux vannes relève d’une épreuve de contortionnisme, coincé entre la cuvette et la cloison, le nez dans les douces effluves. Que du bonheur!

Contrairement aux installations terrestres, il existe peu de tutoriels sur Internet expliquant la marche à suivre pour démonter, nettoyer et remonter l’engin. Certaines expliquent le fonctionnement de la machine.

Pourquoi ça coince?

Ce qui contrarie l’évacuation sont les cailloux de sel agglomérés dans les tuyaux. Car urine+eau de mer=précipitation des sels minéraux de l’eau et formation de calcaire vitesse grand V. La seule solution pour éviter la mauvaise surprise est de nettoyer une fois par an.

Les conseils des forums de plaisanciers

Sur les forums, les plaisanciers livrent quelques solutions, bien souvent les mêmes.

  • Sur Sail the word, Patrick, propriétaire d’un Océanis, verse une bouteille de vinaigre blanc et pompe jusqu’à évacuation de celui-ci. Si les cailloux de calcaire s’agglomèrent dans les tuyaux, il se sert d’un fil de fer de porte-manteau en guise de goupillon.
  • Philippe verse une cuillère d’huile d’olive de temps en temps pour les joints et la pompe et assure que cela « maintient une bonne lubrification ».
  • Un autre plaisancier détaille: « J’enduie un goupillon de graisse insoluble à l’eau et je le passe par l’extérieur (faut se mettre à l’eau, ou depuis l’annexe) robinet ouvert et j’essaye de le faire remonter le plus haut possible en frottant fort , pas évident à cause du coude, éventuellement je passe un furet. L’avantage je graisse par l’intérieur le robinet. »
  • Autre conseil, un détail mais le diable s’y cache parfois: ne pas installer de tuyau annelé, mais des tuyaux lisses, épais et résistants. ou bien lisse à l’intérieur et annelé à l’extérieur.
  • Un réflexe à prendre: « Tous les ans il faut démonter et taper avec le tuyau sur le bord du quai ou du ponton pour casser le calcaire et l’évacuer ainsi. »
  • Sur forumdubateau, on fait, entre autre, tremper les joints dans du vinaigre blanc.

La procédure des WC tu respecteras

Les étapes d’utilisation de WC marins manuels doit être strictement respectée, sous peine de bien désagréables surprises. Universail propose plusieurs solutions de toilettes.

La règle d’or: pas de papier jeté dans les toilettes (utiliser un sac).

La procédure d’utilisation des wc marins manuels est sensiblement la même selon les marques.

  1.  J’ouvre la vanne d’arrivée d’eau de mer sur le passe-coque.
  2.  Je met la pompe en mode « remplissage » et remplit la cuvette (comme à la maison).
  3.  Je fais mes affaires.
  4.  Je mets la pompe en mode « vidange » et évacue les eaux usées.
  5.  Je rince avec la pompe en mode remplissage (pomper suffisamment pour vidanger l’ensemble du tuyau).
  6.  Je vidange et je referme la vanne d’arrivée d’eau de mer sur le passe-coque.