Retour au calme

À la une 3 novembre 2020

150 parcs nationaux fermés temporairement en Thaïlande

Laisser aux écosystèmes le temps de se régénérer.

En Thaïlande, le gouvernement veut limiter l’impact du tourisme de masse. Début septembre, il a annoncé qu’il allait fermer 150 parcs nationaux entre deux et quatre mois par an afin de laisser aux écosystèmes le temps de se régénérer. Cette décision a été encouragée par les effets positifs que le confinement lié au Covid-19 semble avoir eu sur l’environnement.

Dans le sud du pays, 11 nids de tortues luth ont notamment été découverts cette année. Un record depuis 20 ans, selon le Centre de biologie marine de Phuket. « Cette crise est l’occasion de repenser totalement notre industrie touristique. Si on ne saisit pas cette chance, alors la Thaïlande n’aura plus rien à offrir », explique Phiphat Ratcha­kitprakarn, ministre du Tourisme.