fbpx
© The Minister of Industry, Commerce and Tourism of Bahrain, H.E. Mr. Zayed Bin Rashid Al Zayani

Économie 8 octobre 2019

Dive Bahrain, un parc aquatique sous-marin

Dans la liste des informations insolites de l’année, impossible d’outrepasser l’ouverture du parc aquatique du Royaume de Bahreïn, présenté par ses créateurs comme le plus grand du monde.

Quand l’attraction touristique rencontre l’écologie

Fin septembre dernier, le Royaume de Bahreïn a annoncé l’ouverture officielle du Dive Bahrain, un immense parc aquatique qui propose une virée sous-marine exceptionnelle aux amateurs de plongée du monde entier. Grand de près de 10 hectares, le parc sous-marin propose aux plongeurs un parcours aquatiques des plus improbables : les touristes pourront naviguer entre des épaves de navires et récifs artificiels. Les créateurs du parc aquatique ont également immergé la réplique exacte d’une maison traditionnelle d’un marchand de perles bahreïnien, que les plongeurs pourront découvrir à quelques mètres sous la surface de l’eau. Le parc contient également un Boeing 747 qui a volontairement été plongé sous l’eau afin de permettre aux touristes de visiter l’avion directement sous l’eau.

Les créateurs du parc aquatique Dive Bahrain avancent également l’argument du souci écologique pour justifier la création de l’attraction sous-marine : les navires immergés ainsi que l’ensemble des éléments du parc pourront servir à la création et à la sauvegarde des récifs coralliens, tout en servant d’abri pour l’ensemble de la biodiversité marine. Le parc servira également à sensibiliser les touristes à l’importance de la préservation des mers et océans, tout en permettant aux scientifiques d’examiner de près l’évolution et la vie des espèces marines.

©DiveMagazine

Vous avez dit éthique ?

Bien que les intentions du parc aquatique soient louables, il est possible de s’interroger sur la réelle portée qu’aura cette attraction sur l’ensemble de la vie sous-marine. Bien entendu, les structures, navires ainsi que l’avion ayant été immergés pourront effectivement servir de refuge aux poissons tout en permettant la création de nouveaux récifs coralliens. Pourtant, il est important de s’interroger sur les impacts qu’aura la venue régulière de centaines de touristes sur le site : ces derniers ne risquent-ils pas de déranger, voir d’empêcher le développement des écosystèmes ?

De plus, il est important de se demander quels seront les impacts de la dégradation des sculptures, des navires et de l’avion sur la pollution marine. Au fil des années, la structure de ces éléments risque de se dégrader et d’engendrer la diffusion de micro particules et de micro-polluants dans l’espace sous-marin. Ces diverses sources d’inquiétudes ne semblent pas avoir été explicitées, ni expliquées pour le moment par les organisateurs du parc aquatique.

Ed. W.