Photo par Mao Peninou

Environnement 29 avril 2019

Sea Shepherd en guerre contre le plastique : de nombreuses tentatives de sensibilisation

D’ici 2050, les océans devraient en effet contenir bien plus de plastique que de poissons ! C’est le moment d’agir pour tenter de diminuer son évolution !

L’ONG Sea Shepherd s’est lancée depuis de nombreuses années dans la guerre contre le plastique. Son fondateur Paul Watson souhaite que la population et que les autorités se réveillent. Selon les scientifiques, le plastique prend trop d’importance dans les océans.

Depuis plusieurs années maintenant, les associations de protection des écosystèmes marins et de leur biodiversité ne cessent de prendre la parole pour faire bouger les choses.

Rappelons-nous ! Le 8 juin 2018, au cours de la journée mondiale de l’océan, Sea Sheperd France a mis en place l’opération de street sensibilisation : “Ceci est une porte sur l’Océan. Ne rien jeter”. Des centaines de bénévoles se sont mobilisés partout dans le pays pour inscrire ce message sur les plaques d’égout, avec une encre bien évidemment écologique. L’occasion de parler de la vie des mégots de cigarettes.

 

 

Les plaques d’égout sont-elles réellement des portes sur l’océan ?

Beaucoup de personnes jettent leurs restes de cigarette sur les routes, dans les caniveaux, croyant par bêtise ou manque d’informations qu’elles ne bougeront pas de là. Saviez-vous que ces mégots finissaient dans les égouts, avant de mourir dans nos eaux ? 4 300 milliards de mégots sont jetés sur les voies chaque année. Un nombre hallucinant de détritus qui traduit la pollution actuelle de nos eaux. Ces restes de cigarettes mettront plus d’une dizaine d’années à se décomposer. Une fois qu’il n’en restera plus que des particules, elles pollueront 500 litres d’eau. Une eau qui finira probablement dans nos mers et océans, puis dans le ventre de nombreux animaux marins.

Nos océans sont pollués ! Il est temps d’agir !

Ed.W