• Save

Environnement 29 septembre 2021

Qu’est ce que les filets fantômes

Certains pêcheurs laissent dans les océans des filets de pêche, que l’on nomme « filets fantômes ». En effet, ils deviennent invisibles par manque de lumière des profondeurs, et sont de véritables pièges pour nombre d’espèces vivantes.

Petit zoom sur ces filets fantômes et leurs conséquences.

Les déchets coupables de la pollution des océans

Chaque année, nous ne cessons de l’écrire dans nos articles, ce sont des tonnes de plastique et autres déchets qui sont jetés dans les mers ; avec des conséquences plus que désastreuses. Des animaux marins meurent étouffés, étranglés, au sein d’une pollution toujours plus grande.

Les dispositifs de pêche ne sont pas en reste, perdus ou abandonnés volontairement, et finissent par s’emmêler sur les récifs rocheux, prenant au piège des poissons, mais aussi des tortues, des requins, des dauphins, voire des crocodiles ou encore des oiseaux.

  • Save



Des chiffres qui font froid dans le dos

D’après un rapport Greenpeace de 2019 :
– Près de 640 000 tonnes de matériel fantôme se retrouve chaque année dans les mers et les océans
– Ces « filets fantômes » représentent à eux seuls 10% de la pollution plastique
– En 2018, près de 300 tortues sont retrouvées mortes au Mexique

  • Save



Pourquoi pas un traité mondial ?

Pour Greenpeace encore, il faudrait que les pouvoirs publics de tous les états se mobilisent au cœur d’un traité commun préservant des réserves marines où seraient interdites pêche et extraction minière.

Ainsi, nous pourrions protéger au minimum 30% de la biodiversité des océans et lui redonner une bien meilleure santé.

D’autres solutions existent, comme privilégier des plastiques biodégradables, ou encore limiter les méthodes de pêche les plus propices à cette catastrophe ; comme, par exemple, ce qui a été fait dès le 12 janvier 2017 sur la pêche en eau profonde au-delà de 800 mètres dans les eaux européennes.

  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap