Eau / Image libre de droits

Dossier 27 mars 2019

Quelle eau devrais-je vraiment boire ?

Il est recommandé de boire entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour, car notre corps contient 60% d’eau. Cela revient à 600 litres par année et par personne. Entre l’eau du robinet et les différentes eaux vendues dans le commerce, comment savoir laquelle est meilleure pour la santé ?

L’eau du robinet est-elle recommandée ?

On peut pousser un grand « cocorico » : l’eau du robinet française est de très bonne qualité. Mais, bien qu’elle soit très contrôlée, selon des critères établis par l’Organisation Mondiale de la Santé, elle est encore boudée par une grande partie de la population.

Les stations de traitement de l’eau garantissent une très rare pollution par les nitrates et les pesticides. Selon les régions, elle est plus ou moins dure, donc plus ou moins chlorée en contrepartie, mais pas assez pour être un danger pour la santé.

La seule chose que l’on peut lui reprocher est d’avoir mauvais goût lorsqu’elle est très calcaire. Il existe pour cela des systèmes de filtrage très efficaces, notamment sur robinet ou sous évier, ainsi que des adoucisseurs d’eau à tous les prix.

L’eau en bouteille, pourquoi pas ?

Vous avez définitivement opté pour l’eau en bouteille ? Elle est évidemment naturellement potable et ne subit aucun traitement. Mais laquelle allez-vous choisir ?

– Les eaux de source viennent des nappes d’eau souterraines et remplissent les mêmes critères de potabilité que l’eau du robinet. Elles sont un peu plus pures, même si la différence est négligeable.

– Les eaux minérales sont également issues des nappes souterraines, et sont soumises à des normes spécifiques. Leur différence est qu’elles peuvent contenir plus de minéraux, ce que l’on pense parfois à tort être une bonne chose. Attention à certains d’entre eux qui, en trop grande quantité, peuvent nuire à certains organismes. Souvent trop riches en sodium, on les conseille en utilisation limitée. Une idée reçue dit qu’elles apportent ce qu’il faut en calcium et en magnésium, alors que leur niveau est plutôt faible.

Ce qui peut faire la différence dans votre choix est le pH de l’eau. Il doit être neutre à légèrement acide (entre 6,5 et 7). Cette indication est portée sur les bouteilles.

Les eaux gazeuses favorisent quant à elles la digestion. Mais elles doivent être consommées en faible quantité pendant les repas riches, lorsque l’acidité de l’estomac est très élevée (ou lors de problèmes gastriques).

Le souci de l’environnement

C’est peut-être ce qui donnera du poids dans la balance de votre choix. La production des bouteilles en plastique est très mauvaise pour l’environnement. Très énergivores, elles sont de plus très difficiles à recycler. La décharge et l’incinération sont problématiques car elles libèrent dans le sol et l’air bon nombre de toxines.

En conclusion, que faire ?

L’eau du robinet est plus rentable pour votre portefeuille et moins dangereuse pour l’environnement. Vous pouvez la consommer sans danger à la maison, en la filtrant si vous n’aimez pas son goût. Attention cependant aux carafes filtrantes, qui peuvent s’avérer de véritables nids à microbes.

Si vous choisissez l’eau en bouteille, choisissez une eau de source faiblement minéralisée, et n’oubliez pas de recycler vos bouteilles !

Ed.W
# #