Image libre de droits

Découverte & Recherche 13 mai 2019

Océan indien : une oscillation du niveau de la mer ?

Une oscillation du niveau de la mer a été observée dans tout l’Océan Indien tropical par des chercheurs de l’INCOIS-Hyderabad (Inde) et du LEGOS (Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales).
Celle-ci se déroule pendant l’hiver boréal qui commence en décembre pour se terminer en avril. A chaque oscillation, le niveau de la mer varie de 4 centimètres.

Cette oscillation, appelée Oscillation de Madden-Julian (MJO), est se manifeste également par des vents importants qui soufflent au Nord-Est de l’Australie. La MJO se caractérise en effet par une anomalie du vent qui se produit à grande échelle.Il s’agit d’une perturbation intra-saisonnière du climat tropical. Les vents engendrés par la MJO génèrent alors des ondes océanographiques qui impliquent tout l’ensemble de la colonne d’eau océanique (nommée barotrope). Ces ondes se propagent très rapidement, atteignant une vitesse de plusieurs dizaines de mètres par seconde. La globalité du bassin Indien est ainsi envahi par ces ondes en quelques heures seulement. Le niveau de la mer est alors ajusté dans l’ensemble du bassin. Ce mécanisme s’effectue à une vitesse bien plus rapide à ce qu’avaient estimé les océanographes jusqu’alors. Ces fluctuations de forte amplitude jouent donc un rôle prépondérant concernant le bilan de niveau de la mer du bassin indien pendant cette période intra-saisonnière.

Cette oscillation du niveau de la mer est notamment due à des échanges massifs d’eau entre l’Océan Indien et l’Océan Pacifique pendant cette période.Ces deux océans sont directement reliés entre eux. En effet, ce phénomène qui se répète tous les ans permet à l’Océan Indien de procéder à l’ajustement de son niveau de la mer. Ainsi, des répercussions sont visibles sur le niveau de la mer dans toute la région Pacifique. La position même de l’axe des pôles est impactée par ce phénomène.

Ed.W