• Save

Économie 1 mars 2021

Le thermalisme prend l’eau

Une histoire d’eau

L’eau des sources a toujours été considérée comme bienfaisante. Les Celtes lient souvent une source à un dieu guérisseur. On y boit l’eau pure et on prie le divin de soigner. Les Romains pourraient être considérés comme les « inventeurs » du thermalisme. Le mot dérive d’ailleurs de « thermes » ces lieux de détente et de propreté indispensables à tout citoyen romain, et qui sont bâtis partout dans l’Empire. Ils vont même jusqu’à ériger des villes autour comme à Aquae Sextae, devenue Aix-les-Bains. 

  • Save

Le XIXe siècle est la grande époque des stations thermales chics. On érige des bâtiments magnifiques où on allie ces soins avec des représentations de théâtre, des parties au Casino, etc. La Grande Guerre mettra fin à ce thermalisme « people ». 

Désormais, les stations thermales sont plutôt considérées comme des lieux de soins. Il existe près de 89 Stations thermales en France, avec, 109 établissements captant 770 sources, soit 20 % du capital thermal européen. En 2018, elles ont accueilli 600 000 curistes. 

La Covid chamboule la filière

Mais, avec la crise de la Covid, les établissements thermaux de France se trouvent actuellement dans une situation dramatique et demandent 82 millions d’euros d’urgence de la part de l’Etat. Ils n’ont bénéficié d’aucune compensation depuis un an et réclament cette aide pour sauver les 100 000 emplois de la filière. 

En première ligne, on trouve le vice-président du syndicat Conseil National des Etablissements Thermaux (CNETH), Bernard Riac, PDG du groupe savoyard Valvital, deuxième groupe thermal de France : « J’ai fixé le 5 avril parce qu’on ne peut pas lancer les réservations sans date ! Avec cette date, on a 40 % de réservation en moins. Et encore, on n’est pas sûrs d’ouvrir en avril. Est-ce qu’on va ouvrir en juin, en juillet, à la Saint-Glinglin ? C’est insupportable. C’est bien cela qui est pénible. Beaucoup d’élus nous disent qu’ils nous soutiendront pour un plan de relance. Mais moi, je n’ai pas besoin d’un plan de relance, j’ai besoin de sauver les entreprises. » 

  • Save
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap