Déverser ses eaux usées

Environnement 29 octobre 2020

Le Japon prêt à rejeter l’eau contaminée de la centrale de Fukushima

Le Japon va prochainement officialiser sa décision de rejeter à la mer l'eau contaminée issue de la centrale nucléaire de Fukushima.

Quels sont les risques ?

Cette alternative favorisée aux dépens d’autres scénarios tels qu’une évaporation dans l’air ou un stockage durable n’est pas acceptée par les agriculteurs et les pêcheurs de Fukushima. Ils appréhendent que cela ne détériore davantage l’image de leurs produits auprès des consommateurs.

Cette décision se heurte à l’hostilité des pays à proximité comme la Corée du Sud. À ce jour, elle bannit toujours l’importation de produits marins de la mer de la région. La Corée du Sud a également exprimé ses soucis et inquiétudes quant à l’impact environnemental de ce geste.

Pour faire part de ses doutes concernant l’évacuation de cette eau contaminée, elle a convoqué un haut responsable de l’Ambassade du Japon l’année précédente. L’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) penche plutôt pour une option de dilution en mer au lieu de la déversion des eaux contaminées dans l’océan.

Ed.W