fbpx
Mégots de cigarette, image via Pixabay

À la une 16 octobre 2019

Le fléau des mégots

Les mégots de cigarettes constitueraient 43% de la totalité des déchets recueillis sur les littoraux en 2018. La composition du mégot est extrêmement toxique et nocif que ce soit pour l’humain ou la nature.

« Le mégot constitue le premier déchet retrouvé lors des collectes organisées dans le cadre des Initiatives Océanes, loin devant les fragments de plastique et les bouteilles en plastique », indique Lionel Cheylus, responsable de l’antenne parisienne de Surfrider Fondation Europe.

Un mégot de cigarette met environ 12 ans à se dégrader. Il faut continuer à sensibiliser la population à cette problématique, et la ville de Bordeaux par exemple, a lancé le projet « Zéro mégot » en 2018 notamment dans le quartier de la Bastide.

Aurore Mailhes