Randy avait déjà été pris en photo en 2008 à Ouessant / Photo Andréas Guyot, ornithologue

Insolite 19 novembre 2018

Le dauphin joueur filmé par la jeune « pêcheur » d’Ouessant

[vidéo]

Un dauphin presque familier vient jouer avec les pêcheurs depuis une dizaine d'années. Ondine Morin l'a filmé à Ouessant

Elle ne semble pas plus étonnée que cela. Ondine Morin, pêcheur à Ouessant, a filmé un dauphin jouant avec un coffre. Le 13 novembre, elle dégaine illico son smartphone pour capter les images du dauphin devant le port du Stiff à Ouessant.

 « On le voit souvent mais là il s’amusait à nager sur le dos, c’était encore plus étonnant et amusant que d’habitude » sourit Ondine Morin. La jeune femme est guide conférencière et marin pêcheur avec son mari.

La nage du dauphin sur le dos

Le cétacé de 3,50m vagabonde régulièrement en mer d’Iroise. Il s’amuse avec les coffres, taquine pêcheurs et plaisanciers qui tentent, à bout de gaffe, de les attraper et s’ébat pour épater la galerie.

« On dirait qu’il aime qu’on le regarde. »

« Ce jour-là, Randy, je crois que c’est lui que l’on surnomme comme cela, se retournait pour l’on voit son ventre, se réjouit la Ouessantine qui tient en outre le site touristique de cette île mythique, Kalon-Eusa. Il recherche la compagnie des hommes. D’ailleurs, on le connaît bien par ici. »

Connu comme le loup blanc

Randy (ou Dony, selon les sources) baguenaude depuis « dix ou quinze ans » entre les îles de Sein et de Ouessant. De la Pointe du Raz au Passage du Fromveur, il est connu comme le loup blanc. Reconnaissable à une entaille sur son aileron, le mammifère batifole de nouveau dans le coin depuis environ trois semaines.

« Ils sont deux ou trois dauphins à apprécier la compagnie des humains, précise la Bretonne. Ils évoluent de la Vendée à la Cornouaille anglaise. »

Un coffre n’est pas un hochet!

Les pêcheurs habitués à le voir batifoler dans les parages demeurent vigilants au moment de prendre le coffre.

« Il joue avec comme un bébé avec un hochet! »

Or, il a beaucoup de force donc s’il le soulève, on peut être très surpris » témoigne Ondine Morin. D’autres vidéos témoignent du fait que les dauphins prennent un malin plaisir à folâtrer avec les coffres d’amarrage.

Elle préfère ne pas trop s’approcher. « Il reste un animal sauvage. Mon mari parvient à le caresser car il le connaît mieux que moi puisqu’il sort en mer plus souvent. »

Certains supposent que c’est un animal solitaire qui, loin de ses congénères, recherche une compagnie. D’autres projettent que ces dauphins seraient des anciens de l’armée américaine ou échappés d’un centre d’attractions…

Gaëlle Richard