Les chercheurs mettent en cause le réchauffement climatique qui empêche les manchots de trouver de la nourriture / Photo via Pixabay

Faune & Flore 25 septembre 2018

L’archipel des Crozet a perdu 90% de sa population de manchots

[vidéo]

La plus grande réserve naturelle française, l’archipel des Crozet, a la plus forte concentration d’oiseaux au monde. Elle doit faire face au réchauffement climatique.

Alors qu’elle comptait 50 millions d’oiseaux qui venaient s’y reproduire, cette terre qui fait partie des  Terres Australes et Arctiques Françaises (TAAF) a perdu 50% de sa pluviométrie.

Les animaux disparaissent

Des scientifiques ont alerté, en août dernier, que 90% de manchots ont déjà disparu. « Connue depuis les années 1960, la colonie de manchots royaux Aptenodytes patagonicus de l’île aux Cochons (archipel des Crozet), dans le sud de l’océan Indien, était réputée pour être la plus grande colonie de manchots royaux au monde et la deuxième plus grande colonie de manchots toutes espèces confondues », rappelle le CNRS dans un communiqué.

El Nino et le réchauffement climatique

Le début du déclin de la colonie coïncide avec une événement dans l’océan Austral lié au phénomène El Niño. Cet événement climatique a affecté temporairement les capacités de recherche de nourriture d’une autre colonie située à 100 km de l’île aux Cochons et a provoqué son déclin. Ainsi le même processus pourrait être à l’œuvre sur l’île aux Cochons » expliquent les scientifiques Centre d’études biologiques de Chizé (CNRS).