Les plages landaises font partie des endroits du monde où les surfeurs organisent les compétitions mondiales / Photo Guillaume Arrieta EuroSima via Facebook

À la une 5 octobre 2018

Landes et Biarritz candidatent pour accueillir les JO 2024 de surf

Trois villes des Landes et Biarritz s’unissent pour candidater pour les Jeux Olympiques de 2024. Hossegor, Capbreton, Seignosse et Biarritz, le département des Landes et la communauté de communes de Maremne-Adour-Côte sud ont déposé une candidature pour accueillir les épreuves de surf des J0 2024.

Le surf nouveau aux Jeux Olympiques

Le surf deviendra olympique pour la première fois lors des JO de Tokyo 2020. Si la discipline est maintenue en 2024, le sud-ouest lève la main pour devenir organisateur d’épreuves. Rien d’étonnant à ce que Landes et Pays-Basque se positionnent.

Les Landes déjà capitale européenne du surf

La région accueille déjà les compétitions mondiales de surf les plus importantes. Elle compte en outre le siège de l’association européenne des sports de glisse, EuroSima, qui génère 1,7 milliard d’euros. EuroSima vient d’organiser le 17e Sommet du surf.

La concurrence de Lacanau

En Nouvelle-Aquitaine, une autre ville a déjà acte de candidature pour ces mêmes épreuves de 2024. En Gironde, Lacanau s’est déjà positionnée.

Paris, également, avec Sevran, se verrait en capitale du surfe, grâce à une piscine à vagues.

La décision sera rendue juste après les JO de 2020.