fbpx
L'éolienne flottante Floatgen part en mer / Photo Ville de Saint-Nazaire Bruno Bouvry

À la une 30 avril 2018

La première éolienne flottante mise à l’eau à St-Nazaire

La première éolienne flottante de France a pris la mer hier, dimanche, à Saint-Nazaire où elle a été construite. Le projet Floatgen incarne la nouvelle ère de l’éolien français: celui qui consiste à faire flotter les éoliennes au lieu de les fixer sur les fonds marins. Ainsi, les parcs éoliens peuvent se situer plus loin des côtes.

L’électricité pour 5.000 personnes

Conçu par la société Ideol et assemblé dans le port de SaintNazaire, ce prototype innovant va être testé en conditions réelles de fonctionnement. Floatgen, première éolienne flottante de 2MW,va rejoindre le site d’expérimentation en mer SEM-REV de l’école Centrale de Nantes, au large du Croisic. L’électricité produite sera injectée sur le réseau électrique pendant toute la durée de l’exploitation. Elle y restera deux ans et produira l’équivalent de l’électricité pour la consommation de 5.000 personnes.

Floatgen remorqué à la sortie du port de Saint-Nazaire / Photo Matthieu Blandin Akrocean

Durant ces deux années, Floatgen servira de démonstrateur pour des tests en conditions réelles avant de pouvoir passer à la phase de commercialisation de fermes éoliennes flottantes.

Si, jugent certains observateurs, la France est en retard sur l’éolien posé sur les fonds marins, elle est, en revanche, à la pointe sur l’éolien flottant.

L’éolienne quitte le port sous les yeux du public / Photo Matthieu Blandin Akrocean

G. R.