Glacier de Thwaites / Photo via NASA

Environnement 6 mars 2019

En Antarctique, la fonte d’un glacier pourrait enclencher un effet domino

Le glacier Thwaites, dans l'ouest de l'Antarctique, menace de s'effondrer.

Cet événement aurait un impact non seulement sur toute la zone et les autres glaciers, qui pourraient alors le suivre dans sa chute, mais également sur les océans du monde entier.

 

 

La chute du glacier Thwaites

Grand comme un quart de la France, le glacier Thwaites est par endroit épais de 3 kilomètres. L’étude publiée le 30 janvier dans la revue Science Advances explique qu’il est le glacier qui fond actuellement le plus rapidement de cette région du continent. L’opération IceBridge, menée depuis 2010 par la NASA, a mis au jour une cavité immense au sein du glacier. Les chercheurs pensent que la glace n’est pas rattachée à la roche qui se trouve au-dessous. Dans cette cavité de 10 kilomètres sur 4 kilomètres, d’une épaisseur de 300 mètres, environ 14 milliards de tonnes de glace aurait fondu. Cela le fragilise et pousse le reste du monstre de glace à se désagréger.
Le glacier Thwaites est déjà responsable de 4% de la montée des eaux sur la planète. Le plus grave est que sa chute entraînerait celle de ses voisins. Toute la partie occidentale de l’Antarctique serait alors condamnée à disparaître. Cela provoquerait une hausse du niveau des mers d’environ 2 mètres… Une condamnation à mort pour de nombreuses populations vivant sur des littoraux exposés.

La fonte des glaces

Cette information vient s’ajouter à un autre rapport d’étude publié fin janvier dans le Journal de l’Académie américaine des sciences. Les scientifiques ont découvert que l’Antarctique fond bien plus vite que ce que l’on pensait. Il y a ainsi, depuis 2009, environ 252 milliards de tonnes de glace qui sont perdues chaque année. Entre 1979 et 1990, c’était plutôt 40 milliards de tonnes, et de 2002 à 2006, 104 milliards ! La fonte s’accélère de façon alarmante.
Quand on sait que la glace de l’Antarctique représente 75 % de l’eau douce et 90 % des glaces de la planète, cela donne le vertige. Si la glace du continent fond entièrement, le niveau des mers s’élèverait de plus de 60 mètres… La température de l’eau serait également plus haute dans tous les océans, et cela serait très nuisible pour la biodiversité et de nombreuses espèces. Les effets à long terme sont graves, aussi bien pour les pertes humaines que pour la survie de nombreuses espèces en général.

Ed.W