Marion Cotillard en Antarctique, © Abbie Trayler-Smith / Greenpeace

À la une 27 janvier 2020

Marion Cotillard en Antarctique pour « appeler à la protection des océans »

C’est dans le cadre des missions de l’organisation Greenpeace que l’actrice Marion Cotillard s’est rendue en Antarctique à bord du de l’Arctic Sunrise.

L’objectif ?

Les chercheurs et scientifiques de l’organisation se sont déployés à nouveau afin d’étudier les perturbateurs de la planète et des océans, c’est-à-dire le plastique, la pêche industrielle et tout ce qui touche au changement climatique.

© Abbie Trayler-Smith / Greenpeace

Les recherches se concentrent sur la région de l’Antarctique, là où la population de manchots et autres animaux marins est dense et sujette aux dégâts causés par une quantité grandissante de pollution.

Voici un témoignage de Marion Cotillard pour Greenpeace :

« L’Antarctique devrait être une contrée sauvage totalement préservée, hors de portée des impacts humains, mais même les endroits les plus reculés de notre planète changent à un rythme alarmant. Je suis ici pour témoigner de cet environnement fragile, où vivent des manchots, des baleines et des phoques. Leur habitat, les océans, doit être protégé ».

Aurore Mailhes