Les baleines seraient maintenues dans des espaces minuscules avant d'être vendues / Image Captude écran Greenpeace Belgium via Facebook

À la une 26 février 2019

Des orques et des belugas seraient capturés pour être vendus à des parcs en Chine

Selon Greenpeace, onze orques et 87 baleines blanches seraient maintenues en captivité à Nakhodka, dans le sud-est de la Russie. Les animaux, sous couvert d’éducation et de sensibilisation, seraient en réalité destinés à être vendus à des parcs à thème en Chine.

Exportations de mammifères

Selon Sciencespost, quatre entreprises seraient intéressées pour pouvoir exporter ces animaux. « C’est le plus grand nombre de créatures marines jamais détenues dans de petites enceintes temporaires », a rapporté le journal indépendant Novaya Gazeta. Selon The Telegraph, « Une orque pourrait rapporter plus de 6 millions de dollars dans le secteur en plein essor des parcs d’attractions océaniques en Chine voisine. Il existe plus de 60 parcs marins en Chine et au moins une douzaine sont en construction. »