Le Danube / Image libre de droits

À la une 19 juin 2019

Budapest : naufrage d’un bateau de tourisme

Dans la nuit du 29 au 30 mai dernier, un drame s'est produit sur les eaux du Danube.

Un bateau de tourisme de la compagnie Viking, nommé le Viking Sigyn, a fait naufrage, emportant avec lui 28 morts et disparus. Explications.

Que s’est-il passé ?

Durant cette nuit, le bateau en question est entré en collision avec un autre navire, à proximité du parlement de Budapest. Le lieu du drame est célèbre pour ses excursions fluviales de nuit, très prisées par les touristes. Le navire en question transportait 33 touristes sud-coréen, dont seuls sept ont pu être sauvés. Le ministre des Affaires Etrangères déplore la mort de sept morts et de 19 disparus. Les opérations de secours ont été mises à rude épreuve, en raison des fortes turbulences météorologiques.

Un capitaine de bateau déjà embourbé dans l’affaire d’un précédent naufrage.

Souvenez-vous, le 1er avril de cette année, un navire de la compagnie Viking, nommé « Viking Idun », et dirigé par le capitaine Louri C. avait percuté un bateau pétrolier, faisant plusieurs blessés. Il s’avère que le capitaine de ce navire, un Ukrainien de 64 ans, pilotait également le navire de tourisme ayant fait naufrage à Budapest. L’information a été relayée par le parquet hongrois ce 6 juin 2019.

Le capitaine en question a été incarcéré par les autorités hongroises et est soupçonné de « négligence criminelle ». La compagnie Viking, embourbée à présent dans deux affaires de naufrages, a tenté de minimiser l’implication du capitaine hongrois dans le naufrage du 29 mai. En effet, la compagnie assure dans un communiqué de presse destiné à l’Agence Française de la Presse (AFP), que ce dernier n’était pas présent à bord comme capitaine officiel du navire. Les enquêtes se poursuivent afin de déterminer les causes et responsabilités de ces deux accidents.

Ed.W