fbpx
La Solitaire Urgo Le Figaro montera très au nord cette année et obligera les marins à jouer avec les forts courants de Bretagne et de la Manche / Photo Alexis Courcoux pour Solitaire Urgo Le Figaro

Nautisme 25 janvier 2019

La 50e édition de la Solitaire Urgo Le Figaro sera très nordiste

[course]

En juin, le course en solitaire tracera son sillage entre Nantes et l'Angleterre, du 27 mai au 30 juin

Pour sa 50e édition, la course en solitaire Urgo Le Figaro restera au nord de la France. Elle se déroulera en 4 étapes, du 27 mai au 30 juin. La course innove sur deux points: l’Irlande est au programme et l’Ile de Man imposera son contournement. En outre, Nantes sera pour la première fois ville de départ avant deux étapes au large et deux étapes semi-hauturières pendant tout le mois de juin.

Les bateaux Bénéteau 3

Les bateaux seront de Figaro Bénéteau de 3e génération, premier monocoque monotype à foils de série jamais imaginé.

Le parcours très au nord

Cette cinquantième édition cumulera plus de 2.000 milles  et montera quasiment jusqu’au 55° Nord.

1ère étape, Nantes – Kinsale : l’Irlande pour débuter

La première étape de La Solitaire URGO Le Figaro partira sous le pont de Saint-Nazaire, à 16h30 le dimanche 2 juin, après une descente de la Loire à partir de 8h30 au départ de Nantes. La course prévoit un tracé de plus de 550 milles au large en laissant à tribord les plateaux rocheux de Sein et de Land’s End pour une arrivée prévue des premiers, le mercredi 5 juin.

2e étape, Kinsale – Roscoff : l’île de Man, une première

Il s’agit de l’étape la plus atypique de l’histoire de La Solitaire URGO Le Figaro. Ce sera un véritable marathon de plus de 630 milles vers l’île de Man. Ensuite, les bateaux devront descendre le long du pays de Galles, passer entre Land’s End et les Scilly et finir par une traversée de la Manche en direction de Roscoff.

3e étape, Roscoff – Roscoff : un parcours technique

Dimanche 16 juin, un parcours semi-hauturier de 460 milles forcera les marins à jouer avec les courants de la pointe Bretagne (Four, Sein, Fromveur), puis de la Manche avec le contournement du brise-lames de Plymouth, les îles anglo-normandes et retour par Granville. Un parcours technique.

4e étape, Roscoff – Dieppe : pour conclure

Pour clôturer cette cinquantième édition de La Solitaire URGO Le Figaro, la flotte s’élancera vers une double traversée de la Manche. En partant de Roscoff le samedi 22 juin, les marins vont devoir, encore une fois, connaître parfaitement les courants de la Manche.