Image libre de droits

Dossier 16 mai 2019

Zoom sur … LE VOILIER !

Qu'est ce qu'un voilier ? Quelles sont ses caractéristiques ? Depuis quand existe-t-il ? Quelles sont les différents voiliers ?

Zoom sur le voilier, et sur son histoire.

L’histoire du voilier

La définition officielle du voilier peut être : « un bateau qui se sert d’une ou de plusieurs voiles pour naviguer ». À ce titre, on peut dire que les voiliers existent donc depuis l’Antiquité ! On peut même dire qu’il a été le premier moyen de transport pour les trajets de moyenne ou longue distance.

Il est né avec la volonté de gagner du temps de voyage en traversant les mers plutôt que les routes. Des premières coques utilisées en Égypte ou en Océanie, la plupart appelées « pirogues », on ajoute des voiles qui, prises par le vent, les font alors avancer.

Depuis le Moyen-Âge, il est très utile pour transporter des passagers, mais également des marchandises et du courrier. On s’en sert également déjà pour la pêche et les activités militaires. Il est l’un des héros des batailles navales.

C’est seulement avec la Révolution industrielle du XIXème siècle qu’il n’est pratiquement plus utilisé que pour la voile sportive ainsi que la navigation de plaisance.

Les caractéristiques communes des voiliers au fil du temps sont qu’ils ont une ou plusieurs coques, avec au moins un mât portant la ou les voile(s) qui lui permettent d’avancer. Mais il existe différents types de voiliers, possédant des caractéristiques différentes.

Galères, jonques, cogues, bateaux vikings, flûtes ou encore caraques sont autant de noms de voiliers utilisés avant la Renaissance. Puis arrivent les premières caravelles. La Caravela portugaise est inventée au début du XVème siècle pour les voyages d’exploration. Suit le Galion, navire à plusieurs ponts, utilisé principalement en Europe. Possédant 3 à 5 mâts, il se trouve avec une coque plus allongée, ce qui le rend plus rapide.

Le voilier depuis le XVIIème siècle

Les premiers navires en acier font leur apparition, et les corvettes et frégates d’abord fabriquées en bois évoluent, mais sont aujourd’hui utilisées sans voiles. Le Clipper, voilier marchand allant jusqu’à 16 km/h, fut remplacé au XIXème siècle par des navires à vapeur, à voile et vapeur, ou à moteur diesel.

On revient à lui aux XXème et XXIème siècles, avec l’objectif de réduire l’utilisation des énergies fossiles. Il devient alors le roi de la navigation de plaisance et de la compétition sportive, pour lesquelles le type de propulsion est le plus apprécié. Les voiliers modernes peuvent atteindre des vitesses de 37 km/h.

 

Image libre de droits

 

Le bois est abandonné pour la construction des coques, au profit des plastiques et fibres synthétiques. Les formes des coques sont un héritage des yachts traditionnels, avec un avant affiné.

Les voiliers de plaisance sont des constructions industrialisées à un coût raisonnable, cherchant le confort et la facilité de manœuvrer, tandis que les voiliers de course ont besoin de technologies innovantes pour les performances et utilisent des nouvelles matières, qui ont un coût plus élevé.

 

 

Ed.W