À la une 4 février 2019

Visite dans le phare de Cordouan, candidat à l’UNESCO

Le phare de Cordouan, surnommé, « Le roi des phares » sera le candidat de la France au classement au patrimoine mondial de l’Unesco. Le « Versailles des mers » devra attendre 2020  pour connaître la décision de l’Unesco

(Photos Gaëlle Richard).

 

Pour entrer ou sortir du « Roi des phares », il faut s’y présenter à marée basse. La visite ne dure donc que quelques heures, selon le coefficient de marées.

Hiver 2018, les sculpteurs créent des mascarons quasiment à l’identique des anciens pour les remplacer.

A gauche, un chapiteau restauré, à droite, un chapiteau pas encore travaillé et usée par les forts vents d’ouest et les embruns.

Le phare de Cordouan éclaire sur trois secteurs: rouge, vert et blanc.

C’est par cette lampe halogène de 250 watts que le phare éclaire à 22 milles (plus de 40 km).

La salle des gardiens est ouverte à la visite.

Le visiteur devra ouvrir l’oeil pour débusquer ce bernard l’hermite fraîchement réalisé.