Une opération de nettoyage de l’environnement marin en Seine-Maritime // Capture écran vidéo France 3 Normandie

À la une 24 juillet 2019

Une opération de nettoyage de l’environnement marin en Seine-Maritime

Pour la première fois en France, les services de l’Etat chargés de contrôler les pêches et l’environnement marin ont mis en place une opération de nettoyage.

Coordonnée par la préfecture de la Seine-Maritime et la préfecture maritime Manche-Mer du nord, l’action a débuté hier, mardi 23 juillet 2019, entre Le Havre et Le Tréport.

 

Un objectif précis

Pour cette première initiative de grande envergure, l’objectif de ces trois jours de ramassage est simple : retirer du milieu marin les engins de pêche, tels que les filets ou casiers, abandonnés ou non marqués par des plaisanciers ou pêcheurs professionnels. En effet, ces déchets constituent des nuisibles pour l’environnement marin, pour une pêche durable et un danger pour la sécurité en mer.

 

 

Bilan du premier jour

Le bilan après la première journée est positif, comme l’indique la préfecture de la Seine-Maritime. En effet, une cinquantaine de casiers, 600m de filets abandonnés ont été retirés et 126 poissons ou crustacés ont été remis à l’eau.

 

 

Empêcher la pêche frauduleuse

En parallèle de cette opération, l’objectif pour les autorités est de repérer les filets, lignes et autres casiers posés dans l’illégalité.

L’ensemble de ses engins de pêche non identifiés, trop nombreux ou déposés en fraudes, constituent une infraction à la réglementation en cours.

Comme le souligne les services de l’Etat, il est important de « sensibiliser les usagers de la mer au nécessaire respect des règles d’utilisation et de marquage des engins de pêches ».