Theo_Curin
  • Save

Sport 10 novembre 2021

Traversée du lac Titicaca à la nage en solitaire, le défi du nageur paralympique Théo Curin

Challenge personnel, humain et action écologique marquante, c’est tout ça le défi de Théo Curin qui malgré son handicap, veut par un dépassement de soi, donner un message fort. Cette traversée du lac andin à la frontière de la Bolivie et du Pérou, sera la première dans l’histoire.

Préparatifs de la grande aventure

Parcourir à la nage le lac Titicaca long de 122 km, le plus haut plan de navigation existant, nécessite un entraînement de haut niveau. Théo Curin sera accompagné de Matthieu Witvoet qui a à son actif les 10.000 km à vélo en plus de la descente de la Seine à la nage et Malia Metella, ancienne nageuse olympique. Au programme, de nombreux entrainements dans des bassins de piscine, des lacs et des passages aux chambres d’hypoxie qui simulent l’absence d’oxygène régnant dans les hautes altitudes des Andes.

Au-delà du parcours à la nage sur le lac Titicaca à raison d’une dizaine de km par jour pendant 10 jours, le trio aura à tracter le radeau de presque 500 kg à 3.800 mètres d’altitude.

  • Save

Les enjeux climatiques au cœur de ce challenge

Même si l’envie de sortir des chemins balisés caractérise toute cette odyssée, la volonté d’intégrer la dimension environnementale apparaît dans toutes ses étapes. La conception et construction du radeau de 8 m2 qui abritera l’équipe, est entièrement faite à base de produits recyclés.

Il est recouvert de panneaux photovoltaïques hyper légers et souples, assurant ainsi une autonomie énergétique optimale. Si le radeau a toutefois été prévu pour assurer un confort minimum au trio, tout ce qui constitue le radeau est recyclable, même les matelas. Toute la gestion de l’expédition se déroule sur base rationnelle. L’objectif zéro déchet se manifeste dans le refus d’utilisation de plastique à usage unique d’une part. L’eau utilisée vient du lac où selon les besoins, sera filtrée et les aliments qui sont à bord, sont lyophilisés pour limiter les déchets d’autre part.

  • Save

Les partenaires de cette aventure

Cette traversée de 10 jours qui est le fruit de multiples expérimentations, innovations mais aussi d’une aide précieuse de spécialistes dans le domaine de l’expertise environnementale. Au-delà des marques sportives qui elles aussi, veulent s’associer à une approche plus responsable et plus écologique, des partenaires dans le domaine de la géosynthétique ont contribué à la préparation de l’aventure. De nombreuses thématiques ont été abordées : préservation des sols, qualité des eaux… L’EDF s’est également associée au défi Titicaca montrant ainsi une volonté de participer à ce défi qui se place dans une optique de réduction de l’empreinte environnementale.

Lorsque le périple des 3 nageurs sera fini, l’embarcation sera donnée à l’Institut de Recherche pour le Développement, un établissement public français. Nettoyer les ports qui bordent le lac est un usage envisagé par la suite.

A la suite de cette formidable aventure humaine, une étude sur l’impact environnemental sera communiquée.

Theo_Curin
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap