One-Ocean-Summit
  • Save

Environnement 11 février 2022

Tout ce qu’il faut savoir sur le One Ocean Summit

Changement climatique, pollution, surexploitation : les océans sont menacés de toute part. Pour protéger ce milieu indispensable à notre vie sur Terre, la communauté internationale se mobilise du 9 au 11 février à Brest lors du « One Ocean Summit ».

L’origine du projet

Inspiré par les « One Planet Summit » dédiés au climat, ce « One Ocean Summit » (Sommet Mondial de l’Océan) est un événement international inédit, soutenu par l’Organisation des Nations Unies.

Décidé et annoncé par le Président de la République en septembre 2021, il a dû s’organiser en un temps record et tenir compte des aléas de la situation sanitaire mondiale. Cette volonté d’Emmanuel Macron coïncide avec la Présidence française du Conseil de l’Union européenne du 1er janvier au 30 juin 2022.

Pour accueillir ce sommet, la ville de Brest, cité maritime s’il en est, s’est rapidement portée volontaire auprès d’Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur des pôles chargé d’organiser l’événement.

Le programme du « One Ocean Summit »

« Agir face aux menaces sur l’océan », tel est l’objectif annoncé par les organisateurs de ce « One Ocean Summit ».

Pendant trois jours, aux Ateliers des Capucins à Brest, un ensemble d’événements sont prévu dans cette perspective : forums, ateliers, tables rondes. Les quelques 500 participants conviés, venus de 65 pays, sont des acteurs du monde maritime, scientifiques, chefs d’entreprise, responsables d’institutions, décideurs de la société civile. Certains événements seront accessibles au grand public.

Au programme, des sujets variés mais tous liés à la gouvernance et à la gestion durable des océans. Les initiatives qui se dégageront de ces temps de rencontres seront exposés à la trentaine de chefs d’États et de Gouvernements présents physiquement ou par visioconférence lors d’un temps fort le vendredi 11 février.

  • Save

Quels débouchés à ce « One Ocean Summit » ?

À l’issue de cette rencontre, on attend que soient lancées plusieurs initiatives concrètes en faveur de la mer. En effet, le milieu océanique et ses 70 % de couverture de la surface du globe a été, selon certains, le grand oublié des différentes COP qui ont eu lieu ces dernières années.

Or, l’enjeu est de taille tant l’action des océans est essentielle à l’avenir de l’humanité : ils contribuent à réguler le climat, ils offrent aux populations de nombreuses ressources et ils permettent les principaux échanges économiques entre pays et continents.

Les principaux « chantiers » de la protection des océans :
– protéger les écosystèmes marins contre la pollution (notamment celle des plastiques) et la surexploitation des ressources,
– préserver le rôle régulateur des océans face aux effets du dérèglement climatique,
– réfléchir à une meilleure gouvernance des océans.

Avant la signature prévue en mars 2022 à New-York d’un traité international sur la haute mer ainsi qu’une conférence des Nations Unies sur les océans qui sera organisée en juin à Lisbonne, tous les observateurs espèrent que ce « One Ocean Summit » débouchera sur des actions concrètes et rapides en faveur des mers et des océans.

One-Ocean-Summit
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap