Les chercheurs de Tara Expédition étudient le plancton et livrent leurs résultats à l'UNESCO ces jours-ci

Découverte & Recherche

Tara plonge l’UNESCO dans le problème de la désoxigénation de l’océan

Au siège de l'UNESCO, la Fondation Tara présente les travaux scientifiques du projet "Plancton Océanique, Climat et Développement"

Ces 10 et 11 septembre, l’UNESCO rassemble les chercheurs autour de l’océan. Elle organise à Paris un séminaire scientifique de haut niveau organisé dans la perspective de la Décennie des Nations unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030). Les chercheurs de la Tara Expedition interviennent pour présenter leurs travaux scientifiques du projet « Plancton Océanique, Climat et Développement ».

Ils ont concentré leurs études sur les zones océaniques qui contiennent peu ou pas d’oxygène. « Ces zones dites « mortes » sont encore trop peu connues alors qu’elles sont en train de s’étendre sous l’effet du réchauffement climatique. Il est important de comprendre comment l’océan et les organismes qui y vivent réagissent à ces modifications » expliquent les chercheurs sur le site de Tara.

Double objectif pour la biodiversité

L’objectif des chercheurs est double. Ils veulent d’une part développer des modèles et des indicateurs scientifiques pour l’observation de la biodiversité marine basés sur l’analyse des systèmes planctoniques. Ils entendent également valoriser ces résultats auprès des institutions multilatérales et des décideurs politiques.

La désoxygénation de l’océan est le troisième problème environnemental auquel l’humanité devra faire face, avec le réchauffement et l’acidification.