Le projet de vague artificielle dynamique / Via francebleu.fr

Insolite 25 juin 2019

Surfer au Futuroscope : un objectif pour 2020 ?

Dans la Vienne, près de Poitiers, à côté du célèbre parc du Futuroscope devrait bientôt se dresser la première vague de surf semi-naturelle et respectueuse de l’environnement. Zoom sur ce nouveau loisir amusant et écolo.

Une nouvelle attraction pour le Futuroscope

D’une hauteur pouvant aller de 80 centimètres à deux mètres, une vague artificielle permettant d’offrir les incroyables sensations du surf durant quelques secondes devrait sortir du Lac du Téléport en 2020. Ce projet innovant est en droite ligne de l’imagination créatrice du parc d’attraction qui propose des innovations en matière de loisirs tout en luttant en faveur de l’écologie. Cette « vague verte » permettra aux visiteurs de découvrir les joies du surf mais elle est aussi l’occasion d’alerter sur les dangers du réchauffement climatique. Les amateurs de surf seront ravis : la vague creuse et tubulaire pourra être surfée durant près de 30 secondes de façon continue. De par sa taille et son empreinte écologique, la Okahina vague est une véritable innovation pour le monde du surf et du loisir.

 

 

Faire du surf en respectant l’environnement

Ce projet ambitieux sera mis en place par une petite entreprise bordelaise. Attaquée sur les problématiques environnementales, la vague Okahina se veut respectueuse de l’environnement. Inspirée des atolls polynésiens, elle a pour mission de favoriser le développement de la faune et de la flore aquatique avec un système de remous spécifique. Loin de dénaturer le plan d’eau, cette attraction devrait donc permettre aux visiteurs de découvrir les joies du surf tout en oxygénant et donc en protégeant l’environnement et en aidant au développement durable et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Une vague artificielle pour surfer donc mais qui s’insère naturellement dans l’environnement tout en créant un récif naturel pour favoriser le développement de la biodiversité.

Ed.W