fbpx
La flotte de la SNSM bientôt renouvelée / Photo via flickr

Économie 6 septembre 2019

SNSM : Couach choisi pour la future flotte de sauvetage

Le verdict est tombé après plusieurs années...

Il aura fallu plusieurs années de réflexion, plusieurs mois de discussions avec différents constructeurs, mais la Société Nationale de Sauvetage en Mer a finalement choisi qui réalisera sa future flotte de sauvetage.

C’est le chantier Couach de Gujan-Mestras, en Gironde, qui est le gagnant de l’appel d’offre, et avec qui la SNSM devrait signer un contrat à la fin de l’année 2019. Ce sont les architectes Frédéric Neuman et Christophe Barreau qui sont à l’origine de l’offre acceptée.

L’appel d’offre a été lancé en avril 2018

Il a fallu plus d’un an pour que la SNSM choisisse son lauréat. La décision s’est jouée entre le groupe Grand Large et Couach. Même si Grand Large a une réelle expérience des bateaux de plaisance et de navires, alors que Couach était plutôt spécialisé dans le domaine militaire, ce dernier a néanmoins séduit avec des outils industriels performants, ainsi qu’une capacité de production importante.

Fondée en 1897, l’entreprise située sur le Bassin d’Arcachon a été fondée par Albert Couach et comprend deux départements : Plascoa et Couach Yachts.

Des soucis d’économies

La SNSM était soucieuse de réduire ses coûts, à cause de son statut d’association ne pouvant emprunter, et a donc lancé ainsi une acquisition dans le temps, tout en confiant conception et construction à un seul maître d’œuvre.

Cette solution permet à l’association de voir à long terme, afin de trouver des solutions de financement et d’acquérir les bateaux par séries successives. Avec un budget estimé entre 40 et 50 millions d’euros, les premières livraisons sont d’ores-et-déjà attendues pour l’année 2020.

Au moins 70 bateaux prévus

Le contrat prévu sera de 10 années, avec le renouvellement d’au moins 70 bateaux, dont les canots datant des années 1980. Pour le reste, les commandes dépendront du budget dont pourra disposer la SNSM.

À ce titre, l’association compte sur une aide supplémentaire de l’état et, notamment, à l’occasion du Comité interministériel de la mer, devant avoir lieu en novembre prochain.

Parmi ces bateaux commandés, on compte six nouveaux types d’embarcations. Ce seront des Navires de Sauvetage Hauturiers de première classe (NSH 1), et de seconde classe (NSH 2), ainsi que quatre autres modèles de bateaux spécialisés dans les opérations proches du littoral. Ce seront des Navires de Sauvetage Côtier de première classe (NSC 1) et des bateaux semi-rigides NSC 2 et NCS 3.

Ed.W