Découverte & Recherche 15 juin 2018

« Sea Hunter », premier navire autonome pour chasser les sous-marins ennemis

Les Etats-unis viennent de mettre au point le premier bateau autonome destiné à chasser les sous-marins ennemis. « Sea Hunter », ce drone des mers, a été développé par l’Agence de recherche et développement du département de la Défense des États-Unis (Darpa) et le bureau de recherche naval de la Marine américaine (ONR).

Les États-Unis viennent de lancer le premier navire de la marine autonome.

Premier drone des mers au monde.

Publiée par Forum Économique Mondial sur mercredi 6 juin 2018

Ce navire drone mesure 40 mètres de long et serait capable de voguer en mer à 27 nœuds (50 km/h) pendant 60 à 90 jours, seul, sans aucune intervention humaine. Il est prévu qu’il patrouille les océans durant plusieurs mois sans équipage à bord, équipé de capteurs, radars et caméras. Il est mené depuis un centre de contrôles situé à terre.

L’avenir des bateaux autonomes

Les navires autonomes représentent un nouveau champs d’investigations techniques et financières pouvant déboucher sur un nouveau marché, autant pour le secteur de la défense que celui de la marine marchande. Le groupe Bourbon, par exemple, a déjà une dizaine de programmes en cours, nécessitant des dizaines de personnes. Il travaille, avec le britannique Automated Ships, à la conception d’un monocoque en acier de 37 mètres qui pourrait servir à la surveillance, la sécurité et le ravitaillement dans les secteurs de la prospection pétrolière, de l’éolien offshore, de l’aquaculture et de l’hydrographie.

« L’année dernière, l’OMI a lancé un exercice de cadrage pour analyser l’impact des bateaux autonomes. Il se terminera en 2020 » affirme le site Motherboard.