fbpx
Entraînements et des exercices en mer pour les équipes de SOS Méditerranée et Médecins Sans Frontières en vue des opérations de sauvetage en mer // PHOTO SOS Méditerranée

À la une 8 août 2019

Ocean Viking : Malte refuse le plein de carburant au bateau de SOS Méditerranée

Pour la première fois, les autorités maltaises ont refusé l’entrée d’un bateau humanitaire dans leurs eaux territoriales. 

En effet, mercredi soir le bateau Ocean viking, le nouveau bateau humanitaire affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans Frontières, s’est vu refuser un plein de carburant par les autorités locales. Malte n’a donné aucune raison officielle pour le moment et contrairement à l’Italie qui a par le passé déjà interdit l’entrée de bateaux d’ONG dans ses eaux territoriales, c’est la première fois qu’une telle décision émane de l’archipel.

« Après nous avoir donné leur accord pour un plein au large, sans accostage, les autorités maltaises nous ont annoncé ce soir vers 20h30 (19h30 à Paris), deux heures avant l’heure du rendez-vous, que nous n’avions pas l’autorisation de pénétrer dans les eaux territoriales maltaises »

Nicolas Romaniuk, responsable des opérations de secours aux migrants à l’AFP

Aucune explication n’est donnée au responsable de l’équipage : « Mais l’agent maritime qui s’occupe de nous sur place nous a indiqué par email que nous ne pourrions pas nous ravitailler, parce qu’ils ont su qu’il s’agissait du bateau d’une ONG »

Parti dimanche de Marseille pour sa première mission de sauvetage en direction de la Libye, le navire venait se ravitailler à Malte pour poursuivre son intervention.