fbpx
Image via Pixabay

À la une 4 octobre 2019

Nouveau départ pour le chantier qui avait assemblé le « Titanic »

Une histoire qui a débuté en 1861

Le chantier avait bâti le fameux Titanic, qui avait connu un funeste destin en avril 1912 lorsqu’il avait fait naufrage entre la Grande-Bretagne et New York. Ce voyage avait causé la mort de plus de 1 500 des passagers du célèbre paquebot sur les 2 200 qu’il contenait.

Mais ce n’est pas tout, le site naval avait fourni pendant la Seconde Guerre Mondiale près de 150 navires de guerre. C’est par la suite que le chantier s’était quelque peu éloigné du domaine de la construction navale pour se consacrer à des projets éoliens et de génie maritime.

Sauvé de la faillite

Le chantier naval Harland and Wolff a bel et bien été sauvé de la faillite par l’entreprise britannique Infrastrata, une société d’infrastructures énergétiques. Le rachat s’est soldé à 6 millions de livres sterling, soit 6,8 millions d’euros. Le groupe prévoit d’augmenter les effectifs de plusieurs centaines d’employés d’ici les cinq prochaines années.

Aurore Mailhes