No-Plastic-Challenge
  • Save

Environnement 6 juin 2022

No Plastic Challenge : le défi proposé par cette association pour lutter contre la pollution plastique

La cinquième édition de No Plastic Challenge se déroule du 30 mai au 15 juin pour sensibiliser et mobiliser les différents acteurs de la vie sociale à la pollution engendrée par le plastique. Celui-ci est à l’origine d’une des plus importantes sources de pollution mais n’est pas inévitable. Une multitude de gestes au quotidien permettrait de réduire sensiblement son empreinte sur l’environnement et la santé.

Les objectifs de No Plastic Challenge

L’association agit sur plusieurs niveaux pour renforcer l’efficacité de ses actions. No Plastic Challenge entretient de nombreux partenariats et a le soutien du Ministère de la Transition Ecologique (15 jours sans plastique).

L’objectif principal est de réduire l’utilisation du plastique à la source. Les matières plastiques les plus polluantes sont repérées et l’association veut que les contenants à usage unique soient sinon bannis, du moins réduits le plus possible. C’est pour cette raison que No Plastic Challenge vise tant les collectivités locales, entreprises, clubs sportifs que les particuliers et les établissements scolaires/universitaires.

L’utilisation de plastiques extrêmement polluants et non dégradables comme les bouteilles plastique, les emballages des restaurants ou supermarchés, les filtres des cigarettes… a littéralement explosé ces dernières décennies. Les emballages à usage unique constituent 45 % des emballages plastiques. Il est donc crucial de sensibiliser le plus large public possible mais aussi, de proposer des mesures concrètes.

  • Save

Des gestes au quotidien pour une réduction de l’usage du plastique

L’ONU environnement a déjà souligné la nécessité « d’agir à la source …et de fermer le robinet du plastique ». Concrètement, différentes mesures peuvent être immédiatement adoptées. Diminuer le plastique alimentaire en évitant d’une part, les emballages à usage unique et d’autre part, en limitant dans la cuisine les contenants plastiques. En effet, de nombreuses études ont montré qu’au-delà de l’impact sur l’environnement, les risques sanitaires engendrés par une surexposition au plastique sont bien réels.
On peut recycler à la source en amenant ses propres contenants et en choisissant des produits alimentaires notamment, en vrac.

L’association sensibilise également les différents publics, à d’autres dangers du plastique pour l’environnement. La pollution due au micro plastique qui impacte chaque année les océans et par voie de conséquence, la chaîne alimentaire, pourrait être évitée de différentes manières.

Une exposition à Bordeaux sur notre rapport au plastique

À Bordeaux, au Musée Mer Marine, une nouvelle exposition ouvre ses portes à partir du 8 juin : « Planet or Plastic ? ». Cette exposition, réalisée en collaboration avec National Geographic, nous raconte l’histoire du plastique depuis son invention il y a un peu plus d’un siècle jusqu’à sa consommation de masse actuelle et les problématiques que cela pose.

Elle met en lumière les innovateurs qui travaillent pour résoudre ce problème urgent et en proposant des mesures concrètes pour réduire, réutiliser, recycler les produits contenant du plastique. Chaque visiteur est invité à s’interroger : “Planète ou plastique ?”

  • Save


No-Plastic-Challenge
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap