• Save

Environnement 18 février 2022

Montée des eaux et sécheresse : à quoi s’attendre dans 30 ans ?

Les événements climatiques récents ont fait prendre conscience de l’ampleur du phénomène. Les tempêtes, les inondations, l’érosion côtière et les phénomènes météorologiques sont des préoccupations majeures. En août dernier, le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur le climat) dresse un rapport alarmant et énonce que les accords de Paris n’ont pas été atteint faute d’action suffisante pour limiter le réchauffement ainsi que la nécessité d’une action.

  • Save

 

Les causes du réchauffement 

En 2015, la NASA avait déjà alerté sur la montée inéluctable du niveau des océans d’au moins 1 mètre au cours de ce siècle. Bien que les causes soient multiples. Cette montée est liée au réchauffement climatique. Le volume d’eau des océans en se réchauffant se dilate et occupe plus d’espace entraînant l’augmentation de son niveau. Autre responsable, la fonte des glaces aux pôles ainsi que celle des glaciers montagneux. Le rapport du GIEC d’août 2021 indique un lien entre les activités des hommes et le changement du climat.

  • Save

Des prévisions alarmantes 

La revue “Nature” a publié une récente étude allant dans le même sens sur les conséquences du changement climatique et une prévision revue à la baisse. Après des années d’études, des chercheurs australiens ont comparé une période similaire à la nôtre, l’ère du Pliocène. Ils ont mis en évidence que la période géologique du Pliocène était similaire à celle que nous traversons. Notamment, le Pliocène avait un taux de CO2 et une augmentation de la température similaire à la nôtre.

Au Pliocène, les conséquences étaient la fonte d’une grande partie de l’Antarctique avec une élévation du niveau des océans de près de 25 mètres. 

Aussi, ils alertent sur le fait que les prévisions doivent être réévaluées à la baisse. Le désastre climatique est prévisible d’ici à 2030, si nous ne réagissons pas rapidement, c’est-à-dire dans moins d’une décennie ! 

Le bouleversement climatique et ses conséquences 

Le 11 février dernier, l’Agence européenne de l’environnement (AEE) a publié une projection sur les conséquences du changement climatique et ses conséquences graves (tempêtes, inondations, incendies). Ces événements impactent tout le pays. Les chercheurs ont émis deux scénarios d’ici à la fin du siècle. L’un est établie sur les accords de Paris avec une prévision de réchauffement à +2 ° C et l’autre de +4 ° C.

Le deuxième scénario semble plus plausible car nous avons déjà atteint l’augmentation fixée par les accords de Paris. Il évoque une augmentation du niveau des océans de 1,10 m. L’ensemble des communes du littoral sera impacté. Les experts de AEE expliquent que l’élévation du niveau de la mer toucherait différentes villes comme Rouen, la Gironde, la Vendée, la Charente, le Cotentin et une partie de la Méditerranée. 

Ils prévoient une augmentation des pluies provoquant des inondations quelle que soit la saison ainsi que de graves sécheresses causant un stress hydrique et des incendies. Enfin, la montée des eaux provoquera l’altération des nappes phréatiques par l’eau salée affectant même les eaux potables.

Le climat : un enjeu environnemental majeur 

Des initiatives à travers le monde sont visibles mais elles sont insuffisantes, au vu de l’urgence. 

Contrairement à d’autres pays, la France semble en retard sur cet enjeu. La capitale de l’Indonésie, Jakarta, est en train de sombrer dans l’océan. C’est pourquoi, des travaux d’envergure avec un déplacement de la capitale sur l’île de Bornéo sont en cours.

  • Save
Crédits : Photo Xinhua. ZUMA. Rea

Les conséquences sont désastreuses car des villes entières pourraient être noyées dans les décennies à venir. Plus d’un quart de la population mondiale vit à moins d’une heure des côtes ou sous le niveau de la mer. L’urgence est d’agir pour limiter le réchauffement et de s’adapter à ses conséquences.

  • Save
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap