• Save

Environnement 8 juin 2021

Les premiers pas de Fassmer vers la propulsion hybride

Le propulseur hybride est un type de moteur-fusée qui utilise, à la fois pour son fonctionnement le gazole marin qui constitue l’énergie traditionnelle utilisée dans la navigation maritime associé à des solutions innovantes considérées comme étant plus propres. Il s’agit, donc d’un ambitieux projet guidé par la volonté de réduire les gaz à effet de serre ainsi que tous les autres polluants rejetés par les paquebots.

Fassmer s’invite aux recherches et vient, d’ailleurs de mettre au point le premier tender équipé d’un moteur à propulsion hybride. Ce dernier est capable de naviguer uniquement en mode électrique sur une durée plus ou moins significative.

Une course à la réduction des émissions globales des paquebots

Selon des chiffres publiés au deuxième semestre de l’année 2020 par Transport et Environnement, les bateaux de croisière de MSC ont à eux-seuls rejeté, rien qu’au titre de l’année 2019, 10,7 millions de tonnes de CO2. D’ailleurs, Transport et Environnement, cette institution formée par une cinquantaine d’organisations non gouvernementales avait révélé en 2019 que les paquebots utilisés dans son commerce par Carnival Corporation avaient émis environs 10 fois la quantité de l’oxyde de soufre dégagées par les 260 millions de voitures en circulation sur le continent européen. Ces chiffres sont de nature angoissante et justifient tout à fait la course à la réduction des émissions globales par des paquebots.

Ces efforts ne datent, d’ailleurs pas d’aujourd’hui. Des projets expérimentaux portant sur la propulsion hybride avaient été réalisés sur d’autres combustibles à l’instar du projet de l’Université Stanford et celui de du CNES et de l’ONERA. Cependant, ils n’ont pas accouché d’un réel succès. Et c’est justement en cela que les résultats obtenus par Fassmer semblent révolutionnaires.

Fassmer et Transfluid SpA : une collaboration aux résultats révolutionnaires

Le chantier allemand Fassmer en collaboration avec Transfluid SpA a mis au point un système hybride fiable et sécurisé. Il est composé des traditionnels groupes à propulsion diesel ainsi que des moteurs électriques associées à des bactéries de type LiFePo4. Le constructeur allemand a mis l’accent sur la sécurité et la fiabilité dans la conception de ce système qui permet de stocker 40KWh à bord.

En tout, chaque tender aura 1h30 de possibilité de navigation en mode électrique uniquement. Pour l’instant, la construction d’un moteur sur la base d’un mode purement électrique est écartée pour des questions de sécurité. Au fond, la capacité actuelle de fonctionnement des tenders en autonomie est assez moindre pour envisager un tel projet. Il faudra atteindre des proportions bien plus significatives en durée pour penser à un tel projet. Le tender hybride développé par Fassmer intéresse, déjà bien d’armateurs.

Cependant, il n’est pas encore, pour tant au stade de commercialisation. Pour l’heure, le constructeur allemand continue de multiplier les essais. Il ne s’agit là, certainement que de la première phase de son ambitieux projet d’équiper la plupart des paquebots de ses moteurs à propulsion hybride.

  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap