La vedette SNSM de Cancale // Photo par ouest-france.fr

Lifestyle 19 août 2019

«  Les fusées de détresse ne sont pas des feux d’artifice »

"Des inconscients irresponsables"

Une fausse alerte de plus

Encore une fausse alerte ce jeudi 15 août pour les sauveteurs de la SNSM de Cancale (35).

En effet, les secours ont été alertés par trois fusées rouges de détresse. Des pompiers à terre, un hélicoptère de l’observation aérienne et la vedette SNSM de Cancale sont déployés en urgence … pour rien. Arrivés en urgence sur place, il s’avère qu’il s’agit encore d’une fausse alerte.

Et ce n’est pas la première fois. Tous les ans, plusieurs situations similaires ont lieu, surtout à l’occasion d’un anniversaire, ou encore lors d’un 14 juillet ou d’un 15 août.

Le président fait part de son ras-le-bol

Le président de la station SNSM de Cancale a exprimé son mécontentement : 

«  Une fois de plus, ce sont des inconscients irresponsables qui ont tiré ces fusées. On en a ras-le-bol de faire sortir tard le soir des bénévoles, qui se lèvent tôt pour aller travailler le lendemain matin ! »

Une pratique qui peut coûter cher !

Cette pratique peut néanmoins être sanctionnée par le code maritime. En effet, jusqu’à 30 000€ d’amende et deux ans d’emprisonnement sont prévus.

La SNSM veut donc sensibiliser les gens, afin que cela ne se reproduise pas.