fbpx
Cours d'eau / Image libre de droits

Découverte & Recherche 17 avril 2019

Les cours d’eau seraient remplis de perturbateurs endocriniens

Ce mardi 16 avril, l'association de défense de l'environnement Générations futures a publié un rapport sur les pesticides dans les cours d'eau.

Dans ce rapport, l’association explique une quarantaine de molécules dangereuses en moyenne seraient présentes dans les cours d’eau.

Parmi ces substances supposées perturbateurs endocriniens, celles qui arrivent en tête sont le glyphosate (dans 37 départements), l’Atrazine-Déséthyl (dans 30 départements) et le Métolachlor (dans 15 départements). En revanche, cela varie beaucoup en fonction des départements. Par exemple en Corse du Sud, seulement 4 substances supposées perturbateurs endocriniens ont été détectées, contre 90 pour le Calvados.

 

Salon François Veillerette, Directeur de Générations Futures, ces résultats montrent que « la chimie agricole menace la biodiversité aquatique » . L’association de défense de l’environnement Générations futures lance une alerte concernant ces résultats, mais également concernant l’interdiction totale de ces perturbateurs endocriniens

Romane BOTCAZOU