Championnat du Monde de Voile / Photo Ligue Nouvelle Aquitaine de Voile

Sport

Les bleus sont aux championnats du monde de voile !

Les Championnats du Monde de Voile commencent au Danemark.

A partir d’aujourd’hui vous pourrez observer l’Equipe de France de Voile lors des championnats du monde qui se déroulent à Aarhus au Danemark. Pendant 10 jours, les français vont affronter les autres équipes en vue des Jeux Olympiques de Tokyo.

 

Un championnat réunissant 1 500 navigateurs du monde entier. Le but ultime de l’équipe de France : gagner un maximum de médailles. Mais c’est aussi le moment pour eux de faire leurs preuves pour leur qualification dans chacune des 10 séries olympiques pour les JO 2020.

 

Guillaume Chiellino, le directeur de l’Equipe de France y voit là une compétition de taille : « Ça va être un très beau et très gros championnat. C’est traditionnellement l’épreuve sur laquelle il y a le plus de niveau, de toute la préparation olympique. Toutes les nations sont présentes pour se qualifier pour les Jeux. »

 

 

Il faut savoir que les championnats du monde d’Aarhus sont la première étape de qualification pour les JO 2020 qui se dérouleront au Japon. Avant de pouvoir prétendre représenter sa nation lors de cette compétition, il faut d’abord la qualifier. Il n’y a qu’un seul représentant par pays dans chacune des disciplines. 101 places sont attribuées lors des championnats du monde à Aarhus. « 40% des places seront attribuées à Aarhus. Dans 6 disciplines, il faudra être dans les 8 premières nations pour se qualifier. Être en Medal Race peut ne pas suffire. Ça met la barre haute ! » ajoute Guillame Chiellino.

 

Le but pour l’équipe de France n’est pas seulement la qualification comme l’explique le directeur, c’est aussi d’aller chercher des podiums : « Mais il n’est pas question de se contenter de la qualification de la nation. C’est un championnat du monde, une épreuve de référence. L’objectif est d’aller chercher des podiums ! »

 

 

Les objectifs sont bien définis pour l’Equipe de France :

 

« Chez les RS :X Hommes, l’objectif est clair après deux podiums 100% tricolores à Hyères et Marseille, les Français y vont pour décrocher des médailles. Chez les Femmes, Charline Picon a suivi un programme de préparation très sérieux pour se rapprocher le plus possible du podium.
Du côté des 470 hommes, nos deux équipages sont très régulièrement rentrés dans les 10 premiers. Il faudra réussir à battre les Suédois, les Australiens et les Anglais pour pouvoir rentrer dans le top 3.
Chez les filles, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz ont fait un très bon début de saison depuis leur reprise en avril à Palma puis à Hyères où elles gagnent. Elles ont à cœur d’aller chercher un podium à Aarhus.
Pour les Laser, Jean-Baptiste Bernaz (vainqueur de la WCS Hyères – TPM) vise le podium mais la concurrence est toujours extrêmement rude dans cette série.
Jonathan Lobert a été Vice-Champion du Monde en 2015 et 2017 en Finn. Il sait être présent lors des grands événements.
Du côté des Laser Radial et des 49er, compte tenu du début de saison, nous visons la Medal Race. Enfin, en 49er FX, les progrès récents de nos deux équipages sur les dernières épreuves montrent qu’un top 12, voire une Medal Race est envisageable si les filles naviguent à leur meilleur niveau. Enfin, en Nacra17, on visera la qualification de la nation pour les JO de Tokyo. »

 

 

Et cette année, une nouvelle discipline fait son entrée : le Kiteboard ! 19 Français y participeront en vue de l’intégration de la discipline au JO 2024.

 

Championnats du Monde de Voile / Photo via unsplash

 

Nous n’avons plus qu’à souhaiter une bonne chance à l’Equipe de France, en espérant qu’ils ramènent de nombreuses médailles !

 

 

Alice Masnin