• Save

Insolite 23 février 2022

Le saviez-vous ? La coquille Saint-Jacques possède deux cents yeux

La coquille Saint-Jacques, Pecten Maximus, vient de révéler de nouvelles aptitudes dans une étude israélienne qui vient d’être publiée, menée entre autres par Benjamin Palmer. 

Le manteau de la Saint-Jacques, qui couvre tout le pourtour du mollusque, est doté de tentacules et d’environ 200 yeux bleu-vert de quelques nanomètres, des yeux élémentaires appelés « ocelles. » Chaque œil est équipé d’une lentille et d’un miroir concave qui réfléchit la lumière. Un peu comme la surface d’un télescope à réflexion. Ils permettent à l’animal de recevoir des images nettes, tout en réduisant les déformations optiques. 

Les miroirs focalisent la lumière sur une rétine à double couche de tissu. L’animal perçoit donc deux images séparées, l’une du champ visuel central, l’autre du champ périphérique. Ainsi, la coquille Saint-Jacques a un champ de vision à 250°, beaucoup large que les 180° du champ de vision humain. 

La première rétine permet de capter les particules sombres en mouvement. A partir cette image, la Saint-Jacques peut déclencher un réflexe de défense ou de fuite. En effet, la coquille n’est pas fixée et peut se déplacer en projetant de l’eau avec sa coquille bivalve. 

Le rôle de la seconde rétine, qui capte le champ périphérique, pose encore question. Cela peut être une aide pour le contrôle et le guidage des déplacements de l’animal. Ou la Saint-Jacques l’utilise pour évaluer son environnement, les caractéristiques de son habitat. 

  • Save
@passionscienceblog

Cette découverte devrait permettre de créer de nouveaux instruments optiques, de nouveaux capteurs plus puissants ou s’appliquer à l’imagerie. De belles perspectives d’études à venir ! 

  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap