fbpx
Un Yatch pour dépolluer les océans ? // Photos © REV Océan

Économie 11 septembre 2019

Le plus grand yacht du monde dépolluera les océans

Bien que les milliardaires de ce monde sont souvent décriés pour leurs activités industrielles, ces derniers ont pourtant les moyens financiers de contribuer à la sauvegarde de l’environnement. C’est le rôle qu’a choisit d’endosser Kjell Inge Rokke, en créant le plus grand yacht du monde, dont la vocation est de dépolluer les océans.

Un milliardaire au service de l’écologie

Kjell Inge Rokke est un milliardaire norvégien ayant fait fortune grâce à l’off-shore pétrolier Kværner. Amoureux de la nature, ce dernier a décidé de poser sa pierre à l’édifice en matière de protection de l’environnement, en créant l’association REV Océan, avec laquelle il a participé à la création d’un yacht géant, dont l’objectif est de dépolluer les océans du globe.

La taille de ce projet est pharaonesque : à terme, le yacht pourra accueillir une trentaine de membres d’équipage ainsi qu’une soixantaine de scientifiques. Il s’agira alors de collecter près de 5 tonnes de déchets en mer par jour, grâce à un système d’aspiration hautement technologique, couplé à un immense incinérateur qui se trouvera également à bord. L’objectif du milliardaire est double : il s’agit également de créer une équipe éclectique et internationale de scientifiques, qui pourront récolter de précieuses informations sur l’état actuel des océans, sa biodiversité et sa santé générale. Ces scientifiques se pencheront également sur les questions liées au changement climatique, à la surpêche ainsi que de la pollution marine.

Une ombre au tableau

Le projet, bien qu’honorable en théorie, est décrié par plusieurs associations, car la construction d’un yacht géant semble contraire à toute idéologie écologique. En effet, le navire sera propulsé de manière électrique, ce qui semble loin de satisfaire les militants écologistes. Toutefois, il est possible de souligner l’innovation que représentera la mise à flot de ce navire dans la lutte pour la sauvegarde des océans. Difficile alors de décrier totalement ce projet, qui bien que possiblement améliorable, représente une initiative salvatrice pour les mers et océans.

La construction du navire devrait être achevée d’ici à janvier 2020, et sa mise en circulation est prévue pour début 2021. Actuellement, le yacht de 183 mètres de long est en cours d’acheminement vers la Norvège, ou des modifications de finitions y seront apportées.

Ed.W