Via normandie-heritage.com

Dossier 29 mai 2019

Le Normandie, un paquebot de légende

Mythique paquebot qui a marqué l’histoire de manière indélébile, le Normandie a fait et continue de faire la fierté des français.

Le 29 Mai 1935, le Normandie quitte le Havre pour faire son premier grand voyage à destination de New-York. A son arrivée le 3 Juin, c’est la consécration. Le plus beau fleuron de la Compagnie Générale Transatlantique vient de battre le record du monde de vitesse de traversée de l’Atlantique. Il se voit décerné le Ruban Bleu qu’il fera fièrement flotter en haut de son mat.

Symbole du génie français, de l’art de vivre et du raffinement, le Normandie est la vitrine politique de la France jusqu’au début de la première guerre mondiale. Le 28 Juin 1939, les passagers ignorent qu’ils viennent de vivre la dernière traversée du plus beau et luxueux liner français. La guerre vient d’être déclarée et le Normandie est mis en sécurité dans le port de New-York. Lorsque les américains rentrent en guerre en 1941, il est rebaptisé La Fayette et réquisitionné par les américains pour le transport des troupes. D’importants travaux de transformation débutent qui signeront sa date de mise à mort. Le 9 février 1942 est une journée fatale, le paquebot prend feu. Pour éteindre l’incendie qui s’est déclaré les pompiers déversent des trombes d’eau sur les superstructures du navire. Déséquilibré, le paquebot finit par chavirer. Quelques mois plus tard, l’épave est sortie de l’eau et envoyée dans une cale sèche. Jugé trop couteux de le réparer, le paquebot sera vendu à un ferrailleur de Newark qui le démolira en 1947.

Même si sa carrière fut courte et qu’il navigua seulement 4 années, il laisse une marque indélébile dans l’histoire. Représentant des projets hors norme et des défis humains et techniques, le Normandie aura fait la fierté de la France et marqué à jamais les mémoires.

Ed.W