Lifestyle 8 novembre 2018

Le kit très pédagogique de la Route du Rhum sur l’océan et les bateaux

La Route du Rhum édite un Cahier pour expliquer la course, les bateaux, la vie de marin, le respect des océans mais aussi l'histoire et la géographie de Saint-Malo et de la Guadeloupe

Pas obligé d’avoir moins de 12 ans pour apprendre plein de choses dans le kit école de la Route du Rhum. La course édite sur son site une plaquette très pédagogique pour comprendre non seulement la course mais également la vie des marins, l’histoire de Saint-Malo, de la Guadeloupe ou la météo.

Connaître les bateaux

Chaque catégorie de la course y est détaillée. Le schéma du voilier précise les points principaux du gréement. L’adulte peut l’utiliser pour aborder les forces qui s’exercent. Il n’y a pas que le marin d’important dans une course. L’armateur, « qui possède le bateau », les partenaires qui « donnent de l’argent, aident à l’organisation ou prêtent du matériel ».  Chaque partie comporte un questionnaire à la fin.

  •  « Sachant qu’un mille marin est égal à 1,852 kilomètres, au total, combien de kilomètres les skippers auront-ils parcourus? »

Au-delà de l’Atlantique, la planète

Très intéressant pour les classes ou même à la maison, la partie géographie explique la latitude et la longitude, les parallèles et les méridiens. « Les mers et les océans occupent 71 % de la surface du globe ». Le kit explique les différentes sortes de nuages: cirrus, stratus et cumulonimbus. « Un nuage est constitué de minuscules particules d’eau, liquides ou solides, ou les deux à la fois en suspension dans l’atmosphère. »

Et les marées?  » La Lune agit sur la Terre par un effet d’attraction. Lors de la marée haute (ou pleine mer), l’eau est poussée vers les côtes. A l’opposé, lors de la marée basse (ou basse mer), l’eau est attirée et laisse sur les côtes place aux grandes étendues de sable. »

La vie du marin à bord

L’enfant (et l’adulte) découvre que les phares servent au marin à se repérer de loin mais qu’en utilisant le GPS, celui-ci connaît parfaitement sa position. « Ce système fonctionne notamment grâce à trois satellites positionnés à plus de 20 000 mètres d’altitude. » Le marin dort et se nourrit. « Je laisse le pilote automatique diriger mon bateau et j’essaie de dormir par petits épisodes de 20 minutes environ toutes les 4 heures soit 2heures toutes les 24 heures. Cela paraît peu, mais c’est efficace! »

 » La mise en évidence de phases de sommeillent profond et de phases de sommeil paradoxal (ou phases de rêves) sur cette période courte
suivies d’un réveil spontané prouve l’efficacité réelle de ce type de sommeil ultracourt et les possibilités étonnantes d’adaptation de  l’organisme humain. »

Les océans à découvrir

 » Nous connaissons mieux la surface de la Lune que le fonds de nos océans. On estime que seulement 5% des océans ont été cartographiés. Et il resterait 90% des espèces marines à découvrir. »