fbpx
Vortex d'ordures

Environnement 19 novembre 2019

La semaine européenne de réduction des déchets

Du 16 au 24 novembre 2019, comme chaque année depuis 2009, a lieu la semaine européenne de réduction des déchets. Cette semaine institutionnalisée dans toute l’Europe a pour but de sensibiliser tous les Européens de tout âge à l’importance de réduire son volume de déchets.

Une semaine de sensibilisation

Le but de cette semaine n’est pas de pousser à recycler ses déchets mais bien d’en prévenir l’apparition : c’est l’objectif « zéro déchet » qui est en ligne de mire. Plusieurs principes sont partagés par les organisateurs de cette semaine : une moindre consommation, une moindre production, le prolongement de la durée de vie des déchets, l’utilisation optimale des déchets. Sont ainsi mis en valeur le compost, les repair-cafés, le don d’habits, l’achat d’écoproduits etc.

Durant cette semaine, les collectivités publiques et les associations organisent leurs événements de sensibilisation. Des trophées de la SERD sont ensuite remis aux meilleurs projets, comme l’initiative Greenweek Hipay à Nantes en 2018.

Greenweek

En lien avec cette semaine, des séminaires régionaux ont lieu depuis quelques années. En juillet 2019, c’est le séminaire Pacifique sur la gestion des déchets dans cet océan qui a eu lieu, posant notamment les questions de la gestion des déchets plastiques et la prévention des bio-déchets.

Un enjeu crucial

La réduction des déchets est une nécessité écologique et éthique : 1/3 de la production alimentaire mondiale serait ainsi gaspillée, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). La réglementation et la sensibilisation à la réduction des déchets plastiques semble également être une nécessité pour les mers et les océans, puisque plus de 10 millions de tonnes de plastique sont déversés en mer chaque année, tuant la biodiversité marine de manière dramatique. La Banque mondiale met ainsi en avant une étude affirmant que la totalité des tortues et 59% des baleines ont ingéré des détritus plastiques.

Pollution, image via les échos

Les touristes génèrent chaque été en Méditerranée une augmentation de 40% des déchets plastiques : la sensibilisation à la réduction de déchets semble donc urgente.

Une semaine européenne

Cette semaine a été fondée dans le sillage de la conférence de Gérone de 2009, en Catalogne, s’inspirant de l’initiative canadienne de l’État de l’Ontario. Ce projet européen s’inscrivait dans le programme LIFE+ de la Commission européenne pour la protection de l’environnement, avant que les organisateurs n’acceptent en 2012, dans leur quasi-totalité, de pérenniser leurs actions.

Vortex d’ordure

Cette semaine de sensibilisation est donc également un vecteur de communication de l’Union européenne sur sa politique environnementale. Par exemple, le 27 mars 2019, à la suite d’un accord avec la Commission et le Conseil européen, le Parlement européen votait une directive d’interdiction de catégories de produits jetables.

Comme en témoigne cette vidéo, les bienfaits de cette semaine semblent être bien concrets sur la sensibilisation des citoyens.

Une semaine sans déchets, ©ademe
Ed. W.