SABLE
  • Save

Environnement 20 août 2021

La pénurie de sable et son dragage intensif à l’origine de la destruction de l’environnement marin et sous-marin

De nombreuses associations environnementales tirent la sonnette d’alarme à propos de l’exploitation intensive du sable qui met en danger son existence même. Utilisé principalement dans le domaine de la construction, le sable est un élément extrêmement important pour de multiples raisons : élément de la biodiversité, barrière naturelle…

Pourquoi le sable est tellement utilisé ?

Dans le secteur de la construction d’abord, le béton utilise en effet, deux tiers de sable pour sa fabrication. Mais cette matière première est également présente dans une multitude d’autres produits comme les puces des cartes bancaires, les panneaux solaires, le verre, le dentifrice…

Le problème d’une population en augmentation sur certaines zones de la planète et l’urbanisation qui en résulte, entraînent une utilisation massive de sable. On peut citer le cas de la ville de Beijing en Chine où la population a augmenté de 300 % en une décennie. Certains états prennent la décision d’importer du sable pour « agrandir » la terre habitable au lieu d’acheter de nouvelles terres. Dubaï par exemple a importé des quantités impressionnantes de sable pour faire construire des îlots artificiels, le sable du désert étant inadéquat en construction. En Indonésie, le sable importé a été utilisé pour allonger la superficie des côtes sur la mer en raison d’une surpopulation. Les conséquences sont parfois dramatiquement spectaculaires comme des plages qui disparaissent en une nuit (Jamaïque) en partie, en raison d’une « mafia du sable ».

  • Save
La plupart des plages paradisiaques de Jamaïque peuvent disparaître en quelques heures…

Dangers du dragage intensif du sable

De nombreuses espèces marines frayent dans les secteurs d’extraction et disparaîtront ainsi, faute de pouvoir se reproduire. La diminution des ressources halieutiques est naturellement une question environnementale mais également de survie pour certaines parties de la population.
Au niveau des terres cultivables, le problème est réel. En effet, le sable constitue un barrage contre l’infiltration de l’eau de mer dans les nappes phréatiques.

Le dragage intensif sur les côtes aura un impact négatif sur la protection qu’elles apportent face à certains phénomènes climatiques extrêmes. On a observé que lorsque le fonds marin est réduit, le sable de la plage « avance ».

Et enfin, le tourisme pourrait être touché quand on sait que rien qu’en Floride, 9 plages sur 10 ont déjà disparu. Et on annonce la disparition d’ici quelques décennies, des Maldives et de nombreuses îles de l’archipel indonésien.

  • Save
Dans quelques années, les Maldives auront disparu entièrement.

Quelques chiffres

Pour construire une maison, 200 tonnes de bétons sont nécessaires et 30.000 tonnes pour 1 kilomètre d’autoroute. L’urbanisation galopante de la Chine représente environ 70 % de la demande mondiale par an et elle a consommé en deux années ce que les Etats-Unis avaient utilisé en 100 ans. De la plus grosse mine en Chine, 980.000 tonnes de sable sont tirées quotidiennement. Chaque année, 40 tonnes de sable sont extraites des fonds marins, mines, lacs et rivières uniquement pour le secteur du bâtiment. Les 845.000 barrages dans le monde retiennent 25 % du sable qui devrait normalement atteindre les zones maritimes.

Enfin, un chiffre particulièrement éclairant est la durée nécessaire pour que le sable puisse se reformer : de 100 à 1000 ans.

Alternatives

Au-delà d’un arsenal législatif existant dans certains pays pour enrayer ce phénomène, il existe d’autres matières et matériaux qui peuvent remplacer le sable. Dans la construction, on utilise le béton recyclé qui a pour les acteurs du bâtiment, l’avantage du coût. Une autre alternative est celle des constructions en terre, moins chères mais également plus durables. Les coquillages aussi, donnent une fois broyés, un sable qui pourrait être utilisé. Quant au verre qui utilise le sable comme matière première, le recours au verre recyclé est déjà largement répandu.

SABLE
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap