Pêche à l'aimant / ilovedetection.com

Lifestyle 29 juillet 2019

La pêche à l’aimant interdite ?

Un nouveau loisir écologique.

C’est une pratique qui se veut avant tout écologique. Si certains aiment pêcher des poissons qu’ils consommeront au déjeuner, d’autres veulent lier l’utile à l’agréable en pêchant … des détritus métalliques qui polluent nos points d’eau à l’aide de gros aimants. Morceaux de voiture, vélo … toutes sortes d’objets métalliques sont sortis de l’eau par les passionné·e·s de cette pêche pas comme les autres.

Le fruit d’un session de pêche à l’aimant / Photo par Les Metaleux detectors 91

Si cette pratique tend à se répandre au bord des étendues d’eau, la législation l’interdit désormais. De nombreux pêcheurs ont en effet remonté à la surface de drôles de poissons : objets explosifs, armes à feux, grenades ou encore obus.

Dans la Vilaine, à Rennes, des jeunes ont pêché un obus de la Première Guerre, inactif / Photo par DR – Via ouest-france.fr

Un loisir dangereux.

Les objets en métal qui peuplent nos rivières sont malheureusement nombreux et très souvent dangereux surtout lorsqu’ils sont manipulés. La pêche à l’aimant constitue donc un réel risque pour ceux qui la pratique et ceux qui sont dans les parages lorsque des objets de ce type sont remontés à la surface. Dans le Nord de la France, un pêcheur qui a remonté un obus a été grièvement blessé. Sur son compte Facebook, la police de Vienne rappelle les dangers de cette pêche. Une autorisation est désormais obligatoire pour pouvoir pratiquer la pêche à l’aimant dans un lieu public.

Ed.W