HAWAII
  • Save

Faune & Flore 7 octobre 2021

La géologie sous-marine des îles d’Hawaï

La vie sous-marine des iles hawaiiennes se caractérise par une grande richesse et une grande diversité puisqu’on constate des groupes biologiques exclusifs à cette région géographique.

La faune et la flore hawaïenne

On y retrouve également l’un des plus grands nombre d’oiseaux marins dans le monde. Mais qui dit richesse dit aussi, dans notre cas, protection de la vie marine et de son écosystème des répercussions du tourisme et de certaines espèces dites invasives, qui peuvent participer à la perturbation de l’écosystème et à sa destruction.

La faune sous-marine se caractérise par un grand nombres d’espèces dont des dauphins, des poissons tropicaux et plusieurs espèces de coraux. Plusieurs éléments tels que la température ou encore les courants en font un lieu propice au développement de plusieurs espèces.

Les volcans eux, ont participé à la création de l’île, ce qui en fait un lieu d’étude géologique parfait. Ils ne sont pas seulement à la surface mais aussi sous l’océan, et leur activité impacte la vie sous-marine. On y retrouve aussi une grande chaîne de montagne sous-marine comme par exemple Hawaï-Empereur créée grâce à l’activité des volcans sur un point chaud. Autour de l’île, des canaux sous-marins constituent des vrais aimants à matière organique, parcourent les fonds.

  • Save

L’Hawaiian Deep

Le poids de toutes ces îles provoque un aplatissement nommé le creux hawaïen. Le creux hawaïen, également connu sous le nom de Hawaiian Deep, est une dépression en forme de douves du fond marin entourant les îles hawaïennes. Au nord-est d’Oahu, la structure normale est interrompue par des roches volcaniques, et les sédiments au large sont des mélanges de sable, de matière volcanique et planctoniques. Ces derniers sont dominants avec des quantités relativement importantes de sable volcanique. La sédimentation au large d’Oahu est apparemment contrôlée par des canyons sous-marins.

La structure autour de l’extrémité sud des îles hawaïennes est due à la réponse de la croûte terrestre.

Une équipe de recherche de l’université a étudié 6 gorges allant de l’île principale aux îles du nord-ouest de l’archipel d’Hawaï. Ils ont d’abord étudié les caractéristiques des canaux, et ensuite revu la rigidité des parois et la dureté du fond. Ils ont ainsi conclu que ces gorges entretenaient un grand nombre de débris qui a été rejeté par l’océan et amené jusqu’à dans ces gorges par les courants.

Un archipel toujours étudié

Ces îles cachent encore beaucoup de mystères puisque en 2020 à peine, une équipe de professionnels dans le secteur a découvert des milliards de litres d’eau douce de dessous des îles hawaïennes, ce qui pourrait être une bonne nouvelle au vu de la pénurie parfois occasionnée dans l’île. Malgré la pluie, l’archipel du pacifique souffre parfois du manque d’eau puisque la demande est importante, et une grande partie de cette eau douce part avant même d’avoir une occasion d’être utilisée ou pompé.

Hawaii est très riche, de part sa biodiversité, son climat, alors des études à suivre pourraient compléter son potentiel.

HAWAII
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap