Image libre de droits

Environnement 27 juin 2019

La France serait la plus grosse productrice de plastique de la Méditerranée

Une bien triste nouvelle vient de tomber : selon le rapport WWF, rendu public le 31 mai dernier, la France détiendrait la première place des pays les plus pollueurs du pourtour Méditerranée

4.5 millions de déchets ont été produits en 2016 en France

Le rapport de WWF est alarmant : l’hexagone aurait produit près de 4.5 millions de déchets plastiques rien que durant l’année 2016. Si près de 98 % de ces déchets auraient été récupérés, seul 22 % d’entre eux auraient été recyclés. Un bien triste constat, à l’heure d’une urgence écologique sans précédent. Les 2 % des déchets n’ayant pas été récupérés et 80 000 tonnes de déchets plastiques, auraient ainsi fini dans la nature, dont 11 200 tonnes rien que dans la Mer Méditerranée.

La pollution est devenue un gouffre financier

Le rapport WWF met également en lumière les divers coûts engendrés par cette pollution française. Ainsi, le rejet des déchets plastiques dans la Méditerrannée obstruerait les hélices, les filets et les mécanismes des bateaux de pêche engendreraient près de 12 millions d’euros de dommages, ainsi que près de 21 millions d’euros de dégâts pour le commerce maritime. Les dommages pour le tourisme, seraient, quant à eux, estimés à près de 40 millions d’euros. Enfin, les opérations de nettoyage des côtes nécessiteraient à elles seules près de 3 millions d’euros de coûts.

Une catastrophe environnementale

La pollution des mers et océans est due à l’ensemble des activités humaines : production de plastique, rejets chimiques, trafic maritime, produits cosmétiques rejetés dans les eaux, etc. Cette pollution atteint gravement la santé de nos espaces maritimes, diminution drastique de la biodiversité, selon le même rapport de WWF, la réjection de déchets plastiques dans le monde a atteint les 396 millions de tonnes en 2016, autant d’impacts possibles sur l’environnement marin et sa faune.

 

 

Ed.W