À la une 26 juillet 2018

Journée internationale pour la conservation de l’écosystème des mangroves

Aujourd’hui, jeudi 26 juillet 2018, a lieu la journée internationale pour la conservation de l’écosystème des mangroves

Les mangroves sont « des écosystèmes spectaculaires, prolifiques et rares, au point de rencontre entre la mer et la terre » explique Irina Bokova, la Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Elle ajoute qu’elles permettent d’assurer la sécurité alimentaire des communautés locales. Aussi, elles fournissent de la biomasse, des produits forestiers, aident au maintien des activités de pêche et à la protection des zones côtières. Mais ce n’est pas tout, les mangroves permettent également d’atténuer les effets du changement climatique et d’autres phénomènes météorologiques extrêmes.

Malheureusement, elles font parties des écosystèmes les plus menacés de la planète. Des études actuelles estiment que 67% des mangroves sont déjà détruites et celles non-protégées pourraient, quant à elles, disparaître au cours des cent prochaines années. Leur destruction est due à l’élévation alarmante du niveau des mers.

Une forêt de mangrove en Indonésie / Photo Joel Vodell via Unplash

C’est pourquoi l’UNESCO a choisi de mobiliser toutes ses forces pour protéger les écosystèmes de mangroves afin d’arriver à la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

La mangrove est un écosystème fragile / Maxwell Ridgeway via Unsplash

Des initiatives sont prises : sur les 669 réserves que compte le Réseau mondial des réserves de biosphère de l’UNESCO, 86 comprennent des mangroves. Pour la plupart, elles sont situées dans des pays en développement comme le précise la présidente : « c’est notamment le cas pour la réserve de biosphère de La Hotte en Haïti, l’île de Principe à Sao Tomé-et-Principe, ou la mangrove de Can Gio au Viet Nam ».

Le Delta du Sine Saloum, Sénégal / Photo

Cette journée internationale a été adoptée le 6 novembre 2015 par la Conférence générale de l’UNESCO et mise en place le 26 juillet 2016 pour la première fois.