• Save

À la une 9 mars 2021

Jean Morin, le constructeur du mythique 470 est mort

Jean Morin, ébéniste de formation est connu pour être le constructeur du 470, le célèbre « dériveur du juste milieu », il vient de nous quitter, à l’âge de 93 ans.

Lorsqu’André Cornu, l’architecte du « quat’sept » rencontre Jean Morin au salon nautique 1962, et lui propose de construire ce dériveur, « grand frère » du 420, l’homme n’hésite pas une seconde.

Dans son atelier de Pessac près de Bordeaux, il met construit le 470 Morin qui fait rapidement un carton. Coques blanches, ponts aux couleurs travaillées du bleu-ciel au jaune moutarde, du orange vif au rouge fraise, hiloire discrète, listons sablés et vernis, barre en bois lamellée collée digne d’un instrument de musique, petite plaque avec le numéro de série sur le tableau arrière…

Dans une période où la plaisance est en plein effervescence, le 470 surfe sur cette vague. « Entre 1963 et 1976, ce sont près de 15 000 Morin qui sont sortis des moules » rappelle Alain Corcuff, grande figure du 470, aujourd’hui président d’honneur de la classe française et internationale.

Quand le 470, devient série olympique pour les JO de Montréal de 1976, l’équipe de France vient accastiller ses 470 directement dans les ateliers. Il est bienveillant, propose des prix attractifs, conseille, rassure et fait de l’orfèvrerie. Une série spéciale – coque et pont blanc – fait un tabac en 1975, au moment où Marc Laurent et Roger Surmin remportent le championnat du monde.

  • Save

Il y a quelques années, Jean Morin tire sa révérence, cédant son chantier à Yachting France, et devient promoteur immobilier dans les Pyrénées, après avoir fait du 470 un succès mondial.

Combien de Morin dorment encore dans des garages ? Cet homme et son bateau mythique ont marqué et continueront de marquer encore plusieurs générations de passionnés.

  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap