Top 10 des espèces marines les plus surprenantes // Photo via Flickr PrilFish

Faune & Flore 6 décembre 2019

Espèces marines surprenantes : notre top 10

Les océans regorgent d’animaux aussi surprenants que fascinants, qui évoluent dans un écosystème à l’équilibre fragile. Si l’humanité veut pouvoir s’émerveiller encore longtemps face à ces animaux marins, elle doit prendre soin des mers et des océans. Voici dix fantastiques ambassadeurs de la diversité marine.


Numéro 10 : le poisson-ballon bâtisseur

Ce poisson des eaux tropicales et tempérées se gonfle d’eau pour intimider ses prédateurs. C’est également un grand artiste, puisque le mâle dessine de fascinants motifs géométriques sur le sable afin d’accueillir sa femelle.


Numéro 9 : l’anémone farceuse

Stomphia coccinea est une anémone qui semble banalement fixée au sol, mais qui, sitôt menacée, se détache et fuit en se dandinant. Aussi drôle qu’efficace pour échapper à ses prédateurs !

Cnidarians: Anemone Swims Away From Sea Star from Shape of Life on Vimeo.


Numéro 8 : la pieuvre-mime

Cette pieuvre de 60 cm vit dans les mers d’Asie du Sud-Est. Pour effrayer ses prédateurs ou amadouer ses proies, elle peut imiter une quinzaine d’espèces animales en changeant de forme et de couleur.


Numéro 7 : le requin lutin

Le requin lutin vit dans les profondeurs des océans. Il nage très lentement, puis attrape ses victimes en faisant jaillir sa mâchoire hors de sa bouche !

Le requin lutin ou Mitsukurina owstoni // Photo Dianne Bray / Museum Victoria


Numéro 6 : la myxine

La myxine est un animal charognard, qui ressemble à une anguille. Lorsqu’elle est attaquée, son corps libère un mucus qui gonfle puis étouffe son agresseur en encombrant sa bouche et ses branchies.


Numéro 5 : le régalec

C’est le plus grand des poissons osseux : certains spécimens mesurent jusqu’à onze mètres ! Ce poisson à la crête colorée pourrait être à l’origine du serpent de mer, cette créature mythique évoquée dans les récits des marins depuis le 16ème siècle.

Le Régalec // Photo Wm. Leo Smith


Numéro 4 : le cône géographe

Sous ce joli coquillage se cache un terrible prédateur, au venin si puissant qu’on ne lui connaît aucun antidote. N’ayez crainte si vous en repérez un lors d’une séance de plongée dans une mer tropicale : il ne s’attaque qu’aux petits poissons.


Numéro 3 : la physalie

Cet étrange animal est doté de longs filaments urticants qui peuvent mesurer jusqu’à 50 mètres ! Appelée aussi galère portugaise, il s’agit en fait d’une colonie de plusieurs polypes qui flottent à la surface de la mer.

La Physalie // Photo via Flickr 4Neus


Numéro 2 : la squille multicolore

Ce crustacé du bassin indopacifique effectue l’un des mouvements les plus rapides du règne animal, invisible à l’œil nu : ses deux pattes avant sont capables de frapper à 110 km/h. C’est un véritable champion de boxe aquatique !

La Squille Multicolore // Photo via Flickr Prilfish


Numéro 1 : le glauque atlantique

Apparenté aux limaces de mer, ce magnifique nudibranche ressemble à s’y méprendre à un Pokémon. Il est présent dans tous les grands océans, et se nourrit souvent de physalies.

Le Glauque Atlantique // Photo via Flickr Taro Taylor
Ed.W