• Save

Insolite 18 août 2021

D’où la mer rouge tire-t-elle son nom ?

Née il y a plus de 20 millions d’années lorsque la péninsule arabique s’est détachée du continent africain, la mer rouge est devenue ces dernières années un véritable pôle d’attraction pour les amoureux de plongée sous marine. Les noms évocateurs de Sharm el Sheik, Hurghada ou encore Marsa Alam nous renvoient au monde du silence dans une mer particulièrement protégée.

Elle n’est toutefois pas la seule à porter un nom de couleur. En effet, on rencontre des mers blanche, noire ou encore jaune de la Russie à la Chine.

  • Save



Origine du nom

Différentes hypothèses ont été émises sur l’origine du nom de cette mer à l’incroyable biodiversité. Certaines sont particulièrement fantaisistes et celle que retiennent la plupart des experts, est la présence d’algues devenant rougeâtres ou brunes et teindraient ainsi, à certaines périodes de l’année, la mer en rouge alors qu’elle est habituellement d’un beau bleu – vert.

La mer rouge est une mer quasiment fermée. Au nord, le canal de Suez lui donne accès à la Méditerranée et au sud le golfe d’Aden s’ouvre vers l’océan indien. Mer tropicale, elle a développé une biodiversité parmi les plus riches au monde, avec 200 espèces de coraux, 1000 de poissons et le même nombre d’invertébrés en partie grâce à sa température chaude (25 à 28 degrés) et sa salinité importante.

  • Save

Dans cette vie sous-marine généreuse, on retrouve des colonies d’algues (trichodesmium erythraeum et oscillatoria erythraeum) qui libèrent à la fin de leur floraison de la phycoérythrine dans l’eau pour la première et contiennent des pigments ocres pour la seconde. Leur densité va donner une couleur rougeâtre à certains endroits de la mer donnant l’impression d’une marée rouge. On rencontre ce phénomène d’algues « rouges » sur d’autres parties de la planète, notamment des algues qui au lieu de se nourrir d’oxygène s’alimentent au fer.

Autres hypothèses

D’autres hypothèses au sujet de l’origine du nom, peu probables, ont été évoquées.

L’un d’entre elles tiendrait à une confusion entre un roi Erythrus (Erythra signifiant rouge en grec ancien) et la mer du même nom lors du passage d’Alexandre le Grand.

Une autre qui se place dans les explications d’ordre historique serait liée à l’épisode où les hébreux fuient l’Egypte laissant la mer se refermer sur les Egyptiens. Le problème est que les noyés…ne perdent pas de sang qui aurait teinté la mer en rouge.

  • Save

Une explication avancée est celle de l’apport d’alluvions de latérite provenant des terres rouges du Nil, or on sait que le fleuve se jette dans la Méditerranée et non dans la mer rouge.

Une dernière hypothèse est celle du code couleur selon lequel chaque point cardinal a une couleur déterminée, le rouge pour le sud or pour le monde greco-romain, la mer rouge est au sud. Pas très convaincant non plus.


Quoi qu’il en soit, les fonds marins de la mer rouge offrent une telle richesse de coraux et poissons les uns plus chatoyants que les autres, que bleue ou rouge, elle reste synonyme de bien-être, de liberté et de beauté dans l’absolu.

  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap