Le compte à rebord est lancé, les chiffres sont donnés

À la une 16 août 2020

Des chiffres à la mer

Tour d’horizon des forces en présence, pour l'édition 2020 du Vendée Globe.

Le plateau définitif de la neuvième édition du Vendée Globe, dont le départ est prévu le 8 novembre, est quasiment connu. À aujourd’hui, aucun désistement lié à la crise du Covid-19 n’est à déplorer et il y a 34 candidats pour 33 places disponibles.

Tour d’horizon complet, des forces en présence, en quelques chiffres, à moins d’un mois de la clôture des inscriptions.

33

C’est le nombre de places disponibles pour cette 9e édition du Tour du Monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Si 33 femmes et hommes prennent le départ le 8 novembre, ce sera un record de participation. Le précédent remontait à l’édition 2008-2009 qui avait réuni 30 marins.

À noter que deux skippers partagent le même bateau : Clément Giraud et Erik Nigon. Les deux marins entretiennent chacun leur chance d’être au départ, sous réserve de trouver les fonds suffisants.

6

C’est le nombre de femmes candidates. Cette fois encore, il s’agit d’un record. Les navigatrices en lice sont : Alexia Barrier, Clarisse Crémer, Isabelle Joschke, Miranda Merron, Pip Hareet et Sam Davies.

Pour rappel, aucune femme n’était présente au départ de la précédente édition.

12

C’est le nombre de marins étrangers. Il y a 10 nationalités représentées parmi les candidats : 23 Français, 4 Britanniques (Sam Davies, Miranda Merron, Pip Hare, Alex Thomson), une Franco-Allemande (Isabelle Joschke), un Suisse (Alan Roura), un Japonais (Kojiro Shiraishi), un Finlandais (Ari Huusela), un Italien (Giancarlo Pedote), un Espagnol (Didac Costa) et un Allemand (Boris Herrmann).

19

C’est le nombre de marins qui prendront part pour la première fois au Vendée Globe. Les « bizuths » de cette année sont : Alexia Barrier, Manuel Cousin, Clarisse Crémer, Kevin Escoffier, Isabelle Joschke, Miranda Merron, Erik Nigon, Giancarlo Pedote, Damien Seguin, Charlie Dalin, Benjamin Dutreux, Boris Herrmann, Ari Huusela, Sébastien Simon, Clément Giraud, Pip Hare, Maxime Sorel, Armel Tripon et Nicolas Troussel.

61 ans

C’est l’âge du doyen Jean Le Cam, qui n’a manqué aucune édition du Tour du Monde en solo depuis 2004.

27 ans

C’est l’âge du benjamin de la compétition, Alan Roura. Le skipper suisse était devenu en 2016 le plus jeune participant de l’histoire du Vendée Globe.